Zaldiar - Indications, posologie et effets secondaires

Janvier 2017


Zaldiar ® est un médicament utilisé pour apaiser les douleurs intenses ou modérées. Il est composé de 2 antalgiques, le paracétamol et le chlorhydrate de tramadol. Il s'administre par voie orale et est commercialisé sous forme de comprimé rond et blanchâtre.

Indications


Zaldiar est indiqué chez les adultes et les adolescents de plus de 12 ans afin de soulager les douleurs vives ou modérées. Ce médicament n'est prescrit que lorsque le médecin juge nécessaire de combiner le paracétamol et le chlorhydrate de tramadol. Bien que la dose recommandée varie selon les patients et l'intensité de la douleur, on prescrit habituellement 2 comprimés par jour. Quelle que soit la gravité des symptômes, le dosage maximal ne doit pas dépasser 8 comprimés par jour et il faut respecter un intervalle de 6 heures entre chaque prise.

Contre-indications


Zaldiar est contre-indiqué chez les patients qui sont hypersensibles à un de ses principes actifs ou à une autre substance entrant dans sa composition ainsi que chez ceux qui présentent une intoxication par l'alcool ou par certains médicaments (analgésiques centraux, opioïdes, psychotropes...). Zaldiar ne doit pas être prescrit en cas d'épilepsie non traitée, d'insuffisance hépatique ni en association avec les inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO).

Effets indésirables


Les études cliniques réalisées auprès de patients traités par Zaldiar révèlent que plus de 10% d'entre eux ont été victimes de nausées, de somnolence et/ou de vertiges. D'autres effets ont été rapportés, notamment des troubles psychiatriques (anxiété, confusion, insomnies, pertes de mémoire, hallucinations, dépression), des tremblements, des céphalées, des troubles digestifs (vomissements, diarrhées, constipation, douleurs abdominales), des sueurs et des démangeaisons.

Mises en garde spéciales


Ce médicament est déconseillé chez les patients atteints d'insuffisance rénale ou respiratoire sévère. Dans certains cas, Zaldiar a été responsable de convulsions, c'est la raison pour laquelle il est contre-indiqué en cas d'épilepsie non traitée.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 3 février 2014 à 19:18 par Jeff.
Ce document intitulé « Zaldiar - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.