RISPERDAL - Rispéridone - Indications, posologie et effets secondaires

Novembre 2017

Risperdal ® est un médicament utilisé pour traiter la schizophrénie, les épisodes maniaques (troubles bipolaires) et certains troubles du comportement associés à la maladie d'Alzheimer ou à un retard mental. Risperdal s'administre par voie orale et se présente sous forme de comprimé pelliculé.


Rispéridone

La rispéridone (Riperdal®) est un médicament antipsychotique dit atypique. La rispéridone appartient aux neuroleptiques de seconde génération et ne peut être délivrée que sur ordonnance. La rispéridone peut être employée sous forme de comprimé ou de liquide dans le traitement des troubles schizophréniques, dans les épisodes maniaques chez des personnes maniaco-dépressives ou encore chez des personnes autistes qui présentent des troubles du comportement. Les principaux effets secondaires de la rispéridone sont l'insomnie, les troubles de la concentration, l'agitation et les maux de tête.

Indications

Risperdal est indiqué dans les situations suivantes :
  • Schizophrénie
  • Épisodes maniaques qui s'inscrivent dans des troubles bipolaires et qui se manifestent par des troubles de l'humeur (agitation, excitation, hyperactivité)
  • Agressivité chez les sujets atteints de la maladie d'Alzheimer lorsque d'autres traitements prescrits auparavant se sont soldés par un échec ou se sont avérés insuffisants
  • Agressivité chez les enfants de plus de 5 ans et les adolescents qui ont un retard mental et des troubles du comportement

Risperdal vise à apaiser ces symptômes et à prévenir leur apparition. La dose quotidienne recommandée et la durée du traitement dépendent des symptômes, de leur gravité et de l'âge du patient.

Contre-indications

Risperdal est contre-indiqué chez les personnes qui sont hypersensibles à son principe actif (rispéridone) ou à une autre substance qui entre dans sa composition.

Effets indésirables

Ce médicament est susceptible d'entraîner des effets indésirables, les plus fréquents étant le parkinsonisme (secousses, tremblements, contractions musculaires), les céphalées (maux de tête), la somnolence et les troubles du sommeil (insomnies). Dans certains cas, Risperdal peut être responsable d'autres effets indésirables, notamment des pneumonies, des bronchites, des sinusites, des infections urinaires ou auriculaires, une perte ou un gain d'appétit, des dépressions, de l'anxiété, des vertiges, des tachycardies, des troubles de la vision, des troubles digestifs (nausées, vomissements) et des affections cutanées.

Mise en garde spéciale

Des nausées, des insomnies et des vomissements ont été rapportés chez certains patients qui ont cessé brutalement de prendre Risperdal. En vue d'éviter ces effets indésirables, il est conseillé de réduire le dosage progressivement.

Informations supplémentaires sur le Risperdal

http://sante.journaldesfemmes.com/medicaments/risperdal-1-mg/medicament-63605525

Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « RISPERDAL - Rispéridone - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.