NERISONE - Diflucortolone - Indications, posologie et effets secondaires

Juillet 2017

Nerisone ® est un médicament utilisé pour traiter certaines maladies cutanées qui sont accompagnées d'inflammations telles que les allergies, l'eczéma, la dermatite atopique ou le psoriasis. Il existe sous forme de crème ou de pommade et s'applique directement sur les lésions.


Indications

Nerisone est indiqué dans le traitement de certaines affections de la peau, notamment certaines formes d'eczéma, le psoriasis, la dermatite atopique, le lichen, le prurigo, certaines formes de lupus et la dermatite séborrhéique (excepté le visage). Il est parfois prescrit pour un traitement de courte durée suite à une piqûre d'insecte. La forme pommade est recommandée pour les lésions sèches et la forme crème est préconisée si la lésion est humide ou si elle se trouve dans une région particulièrement poilue. Selon la gravité des lésions, on recommande 1 ou 2 applications locales par jour.

Contre-indications

Nerisone est contre-indiqué chez les patients hypersensibles à un de ses constituants. Il ne doit pas être appliqué sur les ulcères et les lésions secondaires à l'acné ou la rosacée, ni en cas d'infection causée par un virus, une bactérie, un parasite ou un champignon. Ce produit ne doit pas être en contact avec les paupières car il existe un risque de glaucome (gonflement de l'oeil responsable d'une compression de la rétine).

Effets indésirables

Une utilisation prolongée de Nerisone peut entraîner des télangiectasies (vaisseaux sanguins dilatés), des vergetures (petites fissures qui ressemblent à des cicatrices), une atrophie cutanée, une fragilité de la peau et un purpura (en conséquence de l'atrophie). Dans certains cas, ce médicament est responsable d'ulcères sur les jambes, d'escarres (lésions résultant de la compression de tissus mous) et d'une cicatrisation plus lente. Quelques cas de dépigmentation (décoloration de la peau), d'éruptions cutanées et d'aggravations de rosacée ont également été rapportés.

Mise en garde spéciale

Ce médicament pénètre dans la circulation générale et peut provoquer des troubles chez les enfants (croissance ralentie, syndrome de Cushing). Ces symptômes disparaissent une fois le traitement interrompu. Néanmoins, l'arrêt doit se faire progressivement car une interruption brutale élève le risque d'insuffisance surrénale aiguë.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « NERISONE - Diflucortolone - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.