Alcool modifie Cooper - Indications, posologie et effets secondaires

Avril 2017


Alcool modifié Cooper ® est une solution antiseptique locale pour application cutanée. Il peut être utilisé sans prescription médicale ni consultation préalable. Il contient de l'éthanol à 70° qui présente une activité antibactérienne sur les formes végétatives de bactéries. Cet antiseptique peut être présenté dans des flacons de 500 ml, 250 ml, 125 ml.

Indications


Alcool modifié Cooper est un antiseptique local à appliquer sur les plaies superficielles, peu étendues et sur peau saine. Comme tout antiseptique non stérilisant, il réduit temporairement les micro-organismes. L'alcool modifié Cooper doit être utilisé uniquement par voie cutanée, par pansements imbibés de la solution ou directement sur la zone cutanée à traiter. Il doit être limité à deux applications locales par jour. Son utilisation est réservée à l'enfant de plus de 30 mois et à l'adulte.

Contre-indications et précautions d'emploi


Médicament contenant de l'alcool (éthanol) à 70°, du camphre racémique et de la tartrazine, Alcool modifié Cooper ne doit pas être utilisé chez le jeune enfant de moins de 30 mois, chez les enfants ayant des antécédents de convulsions et chez les personnes souffrant d'épilepsie récente ou ancienne. Ne pas appliquer sur les muqueuses. Chez la femme allaitante, Alcool modifié Cooper ne doit pas être appliqué sur les mamelons.

Effets secondaires


La présence de camphre (dérivé terpénique) est susceptible d'occasionner des convulsions chez le nourrisson, le jeune enfant, une confusion chez la personne âgée, notamment dans le cas d'un surdosage.

Précaution de manipulation


Ne pas manipuler à proximité d'une flamme. Comme tout antiseptique, Alcool modifié Cooper est susceptible d'être contaminé par des germes. Il ne doit donc pas être conservé longtemps après ouverture. Tenir hors de la portée des enfants.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Alcool modifie Cooper - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.