Thiopental - Définition

Mars 2017


Définition


Le thiopental appartient à la famille des barbituriques, des médicaments qui « endorment » le système nerveux central. Il s'administrait en milieu hospitalier par voie intraveineuse pour provoquer et maintenir une anesthésie générale. Il ralentissait la vitesse des mouvements (hypotonie musculaire) et la fréquence respiratoire. Son sel de sodium, appelé thiopental sodique, était commercialisé sous plusieurs noms (Pentothal®, Nesdonal®). Il est contre-indiqué chez les patients qui présentent de l'asthme ou une obstruction respiratoire. Actuellement le thiopental n'est plus commercialisé en France et remplacé par d'autres substances.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Thiopental - Définition » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.