Syndrome de Lima - Définition

Janvier 2017


Définition


Le syndrome de Lima constitue le processus psychologique par lequel des ravisseurs éprouvent de l'empathie pour leurs otages et développent des relations d'ordre amical avec l'un ou plusieurs d'entre eux. Ce syndrome s'oppose au syndrome de Stockholm qui, lui, se caractérise par un phénomène inverse, c'est-à-dire une empathie de l'otage envers son ravisseur. Le syndrome de Lima tient son origine d'un fait divers qui s'est déroulé en 1996 dans la ville de Lima au Pérou. Lors de la prise d'otages de l'ambassade du Japon, les ravisseurs ont noué des liens avec leurs prisonniers et les ont relâchés un à un, renonçant à les exécuter.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 3 février 2014 à 11:41 par Jeff.
Ce document intitulé « Syndrome de Lima - Définition » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.