Maladie de Minamata - Définition

Juin 2017


Définition


La maladie de Minamata est une intoxication grave, voire mortelle, au mercure. Son nom fait référence à la baie de Minamata (Japon) : une société y déversait des déchets toxiques contenant du mercure. En a résulté dans les années 1950 une terrible épidémie dans la population qui consommait les poissons de la baie. Les principaux symptômes de la maladie de Minamata sont : une diminution du champ visuel et de l'audition, des troubles de la parole, de la marche, de la sensibilité et de la coordination, des tremblements, des crampes musculaires et des troubles mentaux. L'intoxication au mercure peut entraîner la mort dans les cas les plus graves. Toutefois, traitée à temps, il est tout à fait possible de guérir de cette maladie. Les principaux antidotes au mercure utilisés sont le dimercaprol et la D pénicillamine.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Maladie de Minamata - Définition » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.