Anti-inflammatoires non stéroidiens sans ordonnance

Avril 2017

Les médicaments contre la douleur de l'adulte commercialisés sans ordonnance font partie des médicaments les plus vendus chaque jour. Pour autant, ces médicaments ne sont pas sans aucun danger et ne sont conseillés que pour des types précis de douleurs. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens, encore appelés les AINS (c’est-à-dire sans cortisone), se prescrivent essentiellement pour lutter contre les douleurs d'origine inflammatoires ou mécaniques comme les douleurs des rhumatismes.


Brochures de l'Afssaps

L'Afssaps diffuse des brochures dans les pharmacies, concernant des médicaments disponibles sans ordonnance dans les pharmacies. Ces médicaments soulagent seulement des manifestations bénignes, pendant une courte durée, sans intervention du médecin, ni prescription médicale. En savoir plus: Bien utiliser les anti-inflammatoires non stéroidiens dans le traitement de la douleur de l'adulte

Types de substances actives

Ibuprofène

L'ibuprofène ne doit pas être utilisé en cas de lupus érythémateux disséminé ou de varicelle. Il est agit surtout contre les douleurs ciblées (mal de tête localisé au front, abcès dentaire, règles douloureuses, etc), ou liées à une inflammation (poussée d’arthrose, tendinite, conjonctivite, etc.). Sa posologie habituelle est de 200 mg ou de 400 mg (douleurs plus intenses ou non soulagées par un comprimé dosé à 200 mg), 2 à 3 fois par jour, de préférence au milieu des repas, sans dépasser 1.200 mg/jour. Ce médicament existe sous forme de comprimé (effervescent, pelliculé), gélule, capsule molle, suppositoire et de sachet.

Kétoprofène

Le Kétoprofène est une des substances actives entrant dans la composition des AINS. Sa posologie habituelle est de 25 mg par prise à renouveler si besoin (sans dépassé la dose de 75 mg/j). Ce médicament existe sous forme de comprimé.

Naproxène

Le Naproxène est la troisième forme de substance active entrant dans la composition des AINS. Sa posologie habituelle est de 220 mg par prise à renouveler si besoin (sans dépassé la dose de 660 mg/jour). Ce médicament existe sous forme de comprimé pelliculé.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Anti-inflammatoires non stéroidiens sans ordonnance » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.