Vampirisme clinique - Définition

Janvier 2017


Définition


Bien que très rarement observé, le vampirisme clinique qualifie le comportement déviant d'un patient qui ingère du sang d'origine humaine. Il peut s'agir du sang d'un autre individu ou du sien. Dans ce dernier cas, on parle d'auto-vampirisme. Le vampirisme clinique est généralement symptomatique d'une pathologie mentale qui se caractérise souvent par une tendance au sadisme, voire à la nécrophilie ou au cannibalisme. Dans le cadre d'une psychose, le vampirisme clinique est associé à des idées délirantes contrairement à la paraphilie - pratiques sexuelles déviantes - où ce type de comportement serait intégré comme un support à l'excitation sexuelle du patient.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 13 décembre 2016 à 12:20 par Jeff.
Ce document intitulé « Vampirisme clinique - Définition » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.