Syndrome de Stockholm - Définition

Février 2017


Définition

Le syndrome de Stockholm désigne un trouble psychique qui affecte des personnes prises en otage et qui, au cours de leur captivité, tissent des liens d'empathie (voire d'amitié) avec leurs ravisseurs. Ce syndrome doit son nom à une prise d'otages ayant eu lieu à Stockholm en 1973. Les otages, une fois libérés, refusèrent de témoigner contre leurs ravisseurs, certains allèrent même leur rendre visite en prison. Du point de vue psychologique, cette réaction serait due à la situation particulièrement stressante vécue par les otages qui les amènerait à s'identifier aux agresseurs.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 5 septembre 2016 à 17:06 par Jeff.
Ce document intitulé « Syndrome de Stockholm - Définition » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.