Grossesse et sport : effet positif sur le cerveau et le poids du bébé

Juin 2017


Les effets positifs du sport chez la femme enceinte ne sont plus à démontrer. Quelques études ont également mis en évidence l'impact positif du sport sur le développement cérébral de son bébé, sur le poids et le cœur du futur bébé.

Bénéfices du sport chez la femme enceinte


L'activité physique chez une femme enceinte permet de garder une bonne forme musculaire et d'éviter une prise de poids excessive. D'autre part, elle permet de prévenir les risques de diabète gestationnel et d'hypertension artérielle. Le sport pratiqué de manière modérée et après avis de leur médecin permet de préparer les femmes enceintes à l'accouchement. L'effort que représente cette situation permet d'être mieux toléré. Après l'accouchement, la réeducation du périnée est favorisée.

Etude canadienne: impact positif sur le cerveau du bébé


Une étude canadienne présentée en Novembre 2013 au salon Neuroscience de San Diego, précise que le cerveau du bébé d'une femme enceinte pratiquant une activité sportive modérée se développe plus rapidement.

Modalités de l'étude canadienne


Des chercheurs de l'Université de Montréal ont recruté des femmes enceintes au début du deuxième trimestre de leur grossesse. 2 groupes ont alors été constitués : le premier groupe de femmes devait adopter une pratique sportive d'intensité modérée, 3 fois 20 minutes par semaine, en effectuant par exemple de la natation, du vélo ou de la marche. Rappelons qu'une activité physique modérée permet de pouvoir parler et ceci sans être essoufflé pendant l'effort demandé. Le second groupe de femmes devait être sédentaire et ne pas pratiquer d'activité sportive.

Etude du cerveau du bébé


Les chercheurs ont effectué un électro-encéphalogramme aux nouveaux nés huit et douze jours après leur naissance, ceci afin d'évaluer leur capacité à discriminer les sons, situation permettant de mesurer leur mémoire auditive.

Résultats


L'électro-encéphalogramme a montré que l'onde mesurée était moins forte chez les enfants du groupe des femmes ayant pratiqué une activité sportive. Ceci permet de préciser que le cerveau est plus mature car il est capable d'effectuer la même tâche en faisant moins d'effort, situation témoignant d'un développement plus rapide du cerveau.

Etude espagnole: Limitation du poids du bébé


Une étude autre espagnole dont les résultats ont été publiés en Juillet 2013 dans LE British Journal of Sports Medicine met également en évidence les bienfaits de l'exercice physique régulier pendant la grossesse qui diminuerait de 50% le risque de syndrome de macrosomie foetale, mais également de 34% le risque de naissance par césarienne.

Etude américaine: effets positifs sur le cœur du bébé


Un étude américaine de 2011 a montré que la pratique de l'exercice physique régulière et modérée pendant la grossesse a un impact positif sur le cœur du bébé jusqu'à un mois après sa naissance.

Consulter son médecin


Une femme enceinte doit consulter son médecin avant de débuter une activité sportive.

Quels types de sports ?


30 minutes d'exercice modéré par jour sont en général recommandées : la marche, la natation, le vélo d'appartement et la gymnastique sont les principaux sports conseillés.

En savoir plus


Sport et grossesse

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Grossesse et sport : effet positif sur le cerveau et le poids du bébé » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.