Lantus - Indications, posologie et effets secondaires

Janvier 2017


Le médicament Lantus ® 100 unités/mL se présente sous la forme d'une solution (essentiellement à base d'insuline glargine injectable) contenue dans des cartouches de verre. C'est un anti-diabétique à action lente, injectable par voie sous-cutanée et pris en charge à 65% par la sécurité sociale.

Indications


Le médicament Lantus ® est utilisé dans le cadre du traitement du diabète sucré chez l'adulte et l'enfant à partir de 2 ans.

Contre-indications


L'injection de Lantus ® est strictement contre-indiquée chez l'enfant de moins de 2 ans et chez toute personne allergique à l'un des composants du Lantus ®. L'injection ne doit jamais être faite par voie intraveineuse, sous peine d'engendrer une hypoglycémie sévère. Il est impératif de ne pas mélanger Lantus ® avec un autre type d'insuline. La dose injectable ne doit pas non plus être diluée. Si le contenu de la cartouche semble anormal (substance colorée, trouble, présence de particules solides), la cartouche en question ne doit pas être utilisée. Il est vivement déconseillé d'utiliser un stylo autre que ceux préconisés par le fabricant (risque de mauvais dosage). Enfin, les injections de Lantus ® pouvant interagir avec un très grand nombre de substances médicamenteuses, en particulier avec la pioglytazone (risque de développer une insuffisance cardiaque) il est important de dresser la liste de tous les médicaments consommés (y compris ceux obtenus sans ordonnance) à son médecin. Les diurétiques et les corticoïdes peuvent notamment réduire l'effet hypoglycémiant du Lantus ® tandis que les antidiabétiques oraux et certains antibiotiques (sulfamides) peuvent l'accroître.

Effets indésirables


Le principal effet indésirable d'un traitement au Lantus ® apparaît habituellement en cas de surdosage : il s'agit d'une hypoglycémie plus ou moins sévère. Ce médicament peut également provoquer des affections cutanées et/ou sous-cutanées (anomalies du tissu graisseux comme une lypohypertrophie, une lipoatrophie), des troubles visuels (vision floue, rétinopathie), des douleurs musculaires, altération du goût, des oedèmes ainsi que diverses réactions allergiques plus ou moins graves (ex. : éruptions, oedème de Quincke).

Mode d'administration et posologie


Il est important de contrôler la cartouche de verre avant de l'utiliser : la solution doit être incolore, claire, bien liquide et dépourvue du moindre corps flottant. Le médicament doit ensuite être injecté par voie sous-cutanée. La cartouche Lantus ® doit être injectée avec un stylo réutilisable Autopen 24, ClikSTAR, OptiPen ou Tactipen. La posologie classique est de 1 injection par jour. Cette injection peut avoir lieu n'importe quand dans la journée, mais il faut la faire à la même heure chaque jour. Elle se fait normalement au niveau de l'abdomen, de la cuisse ou de la région deltoïde. À noter que les personnes d'un âge égal ou supérieur à 65 ans ainsi que celles souffrant d'insuffisance hépatique ou rénale peuvent avoir des besoins réduits en insuline : la posologie doit être adaptée à leur cas.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 20 décembre 2013 à 18:31 par Jeff.
Ce document intitulé « Lantus - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.