Iopamiron - Indications, posologie et effets secondaires

Avril 2017


Iopamiron ® est un produit de contraste administré aux patients avant de réaliser certains examens radiologiques. Il permet d'améliorer la qualité des images et de mettre en évidence certaines pathologies.

Indications


Iopamiron ® est indiqué à visée diagnostique chez les personnes qui sont sur le point de se soumettre à une aortographie (exploration de l'aorte), une angiographie (exploration des vaisseaux sanguins), une urographie (exploration du rein et étude de son fonctionnement), une arthrographie (radiographie d'une articulation) ou une myélographie (radiographie visant à étudier la moëlle épinière). Iopamiron ® se présente sous la forme d'une solution contenant de l'iode qui est injectée au patient. La dose à injecter dépend de plusieurs facteurs : examen prévu, âge, poids et état de santé du sujet...

Contre-indications


Iopamiron ® est contre-indiqué chez les personnes hypersensibles à une ou des substances qui entrent dans sa composition, chez celles atteintes d'hyperthyroïdie ou qui ont déjà présenté des effets indésirables provoqués par ce médicament. Iopamiron ® ne doit pas être administré par voie intrathécale (au sein d'une cloison) si le sujet suit une corticothérapie (traitement par corticoïdes). Enfin, il ne faut pas répéter une myélographie pour éviter le risque de surdosage.

Effets indésirables


Iopamiron ® peut entraîner quelques effets indésirables légers et passagers, notamment des maux de tête, des nausées et des bouffées de chaleur. D'autres effets indésirables, plus rares, ont été rapportés : vertiges, altération du rythme cardiaque et de la tension artérielle, troubles digestifs (vomissements, diarrhées, douleurs abdominales), réactions cutanées (démangeaisons, urticaire, rougeurs), douleurs thoraciques, insuffisance rénale. La plupart des effets indésirables surviennent juste après l'examen ou dans les quelques jours qui suivent.

Grossesse et allaitement


Indépendamment de l'injection d'un produit de contraste, il est déconseillé aux femmes enceintes d'être exposées aux rayons X. Les médecins doivent étudier les avantages en tenant compte des risques avant de procéder à l'examen. En ce qui concerne les jeunes mamans, il est préférable de respecter un intervalle de 24 h après l'injection avant de reprendre l'allaitement.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Iopamiron - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.