Haldol - Indications, posologie et effets secondaires

Janvier 2017


Haldol ® est un médicament utilisé dans le traitement symptomatique d'anxiétés résistantes aux autres traitements et d'états psychotiques aigus (délires avec perte de rapport au monde réel). On l'administre parfois aux patients victimes de vomissements après une radiothérapie.

Indications


Haldol ® est indiqué chez les adultes atteints de psychose aiguë (crise temporaire) ou chronique (schizophrénie, psychoses hallucinatoires, délires paranoïaques). Il peut aussi être indiqué pour éviter les vomissements chez certains patients cancéreux qui ont suivi une radiothérapie ou en cas d'anxiété, lorsque les traitements habituels n'ont pas permis d'obtenir les résultats désirés. Haldol ® est administré aux enfants qui souffrent d'importants troubles du comportement souvent associés à l'autisme. Enfin, ce médicament est prescrit pour atténuer des tics ou des mouvements incontrôlables (chorées) dans le cadre de certaines maladies, notamment le syndrome de Gilles de la Tourette.

Contre-indications


Haldol ® est contre-indiqué chez les sujets hypersensibles à un de ses constituants et chez ceux atteints d'une hypokaliémie (faible taux de potassium dans le sang) mal maîtrisée, de troubles ou d'antécédents cardiaques (infarctus, insuffisance cardiaque, arythmie). Ce médicament ne doit pas être administré aux personnes qui présentent un état comateux ou dépressif secondaire à l'ingestion d'alcool ou à une autre substance, ni en association avec certains médicaments pouvant entrainer des torsades de pointe (trouble du rythme cardiaque aigu) (excepté la méthadone, les neuroleptiques et les antiparasitaires), l'amantadine et la quinagolide.

Effets indésirables


Haldol ® entraîne parfois des effets indésirables : céphalées, troubles du sommeil (insomnie), épisodes dépressifs, vertiges, tremblements, mouvements anormaux (dyskinésie), impossibilité de s'asseoir ou de rester assis (akathisie), troubles de la vue, baisse de tension (hypotension), troubles gastro-intestinaux (vomissements, nausées) et troubles de l'érection.

Surdosage


En cas de surdosage, le sujet est victime de tremblements, ses muscles deviennent rigides et sa tension est altérée. On envisagera un lavage gastrique (dans certains cas des vomissements provoqués) et l'administration de charbon activé au patient.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 20 décembre 2013 à 17:47 par Jeff.
Ce document intitulé « Haldol - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.