CLOMID - Citrate de clomifène - Indications, posologie et effets secondaires

Septembre 2016

Le citrate de clomifène ou Clomid est un médicament inducteur de l'ovulation, utilisé dans le cadre de la procréation médicament assistée. Il peut être prescrit isolément ou en même temps qu'une démarche d'insémination artificielle ou de fécondation in vitro.


Clomid ® est prescrit à certaines femmes stériles afin de provoquer l'ovulation. Il est également utilisé pour diagnostiquer et traiter certaines aménorrhées (absence de règles).

Indications

Clomid ® est indiqué chez les femmes qui souffrent d'une stérilité par anovulation ou dysovulation. Il est aussi administré à des fins diagnostiques et thérapeutiques aux femmes atteintes d'aménorrhées secondaires à une anomalie au niveau de l'hypophyse ou à une contraception orale. Clomid ® se présente sous forme de comprimé et s'administre par voie orale. Pour traiter la stérilité, on recommande un comprimé de 50 mg par jour pendant les 5 premiers jours. La dose sera augmentée à 100 mg par jour pendant les 5 jours suivants, excepté en cas d'ovulation. Si la prise de Clomid ® vise à diagnostiquer des insuffisances gonadotropes, on recommande 100 mg (2 comprimés) par jour pendant 5 jours.

Prescription

Ce médicament, qui favorise la production de l'hormone FSH, doit être délivré par un médecin habitué à le prescrire, et il nécessite une surveillance, afin d'obtenir une efficacité maximale et d'éviter l'apparition d'effets secondaires.
Le Clomid est prescrit sous forme de comprimés pendant une période de cinq jours. Le traitement commence entre le 2ème et le 5ème jour suivant le premier jour des règles. Le traitement a lieu sur 6 à 9 cycles au maximum. Si le traitement échoue, d'autres médicaments sont proposés.

Examens préalables

Un bilan médical doit être effectué avant prescription de Clomid. Il comprend : la réalisation d'une courbe de température ; une sérologie de la rubéole, toxoplasmose, VIH, syphilis, chlamydiae, hépatite B et C, un prélèvement vaginal et un frottis, uns spermogramme, des dosages hormonaux, une hystérosalpingographie (un examen d'imagerie qui a pour but de visualiser l'utérus et les trompes), et un test de Huhner.

Contre-indications

Clomid ® est contre-indiqué chez les femmes qui présentent des kystes organiques au niveau des ovaires, une tumeur d'origine hormonale, des hémorragies gynécologiques ou des troubles de la vue. Il ne faut pas administrer Clomid ® aux femmes affectées par une maladie hépatique sévère ni à celles qui sont hypersensibles au clomifène ou à une autre substance entrant dans sa composition.

Effets secondaires

Les effets secondaires des traitements de stimulation ovarienne tels que le Clomid sont notamment des céphalées, des bouffées de chaleur, des nausées et des troubles de la vision. Les risques de grossesses multiples peuvent varier entre 2 et 17%. Le taux de fausses couches spontanées s'échelonne entre 10 et 19% selon les études. Les risques de grossesse extra-utérine sont légèrement plus fréquentes que lors d'une grossesse classique. Le Clomid peut aussi entraîner une hyperstimulation ovarienne, provoquant douleurs pelviennes et prise de poids importante.

Effets indésirables

Clomid ® est susceptible d'entraîner des effets indésirables, notamment des hyperménorrhées (saignements en dehors des règles), une augmentation du risque de grossesse multiple, des troubles visuels, des affections cutanées (urticaire), un déséquilibre hormonal, des maux de tête, des vertiges, des troubles gastro-intestinaux (nausées, vomissements, ballonnements) et des troubles du sommeil (insomnie).

Mises en garde spéciales

Avant de prescrire un traitement par Clomid ®, le médecin doit s'assurer que la patiente n'est pas enceinte. Il doit également être sûr que la stérilité n'est pas due à une insuffisance ovarienne primitive ou à une anomalie au niveau de l'hypothalamus et de l'hypophyse.

A voir également :

Publi-information
Publi-information
Ce document intitulé « CLOMID - Citrate de clomifène - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.