Harpagophytum - Indications, posologie et effets secondaires

Février 2017

L'harpagophytum, communément appelée "griffe du diable" est une plante de la famille du sésame dont les racines auraient des vertus médicinales. Ces racines sont ainsi capables de soulager des douleurs articulaires et ainsi diminuer l'impotence fonctionnelle qui résulte de ces douleurs. L'harpagophytum est principalement utilisé pour soigner les souffrances articulaires dues à l'arthrite, les inflammations de tendons appelées tendinites et les rhumatismes. Il est commercialisé sous de très nombreuses formes : gélules, pommade, comprimés... Son utilisation peut entraîner rarement et à des doses élevées, quelques troubles digestifs.


Définition

L'harpagophyton (ou harpagophytum) est une plante qui pousse naturellement dans les régions sèches d'Afrique. En phytothérapie (thérapie par les plantes), on utilise les racines secondaires de la plante. Elles sont notamment utilisées pour lutter contre les douleurs articulaires.

Utilisations

L'harpagophyton est utilisé pour améliorer la mobilité des articulations douloureuses et enflées. Il est donc employé pour lutter contre les inflammations articulaires (arthrites), les rhumatismes et l'arthrose. Cette plante permet également d'accélérer la réparation de tendons ou de muscles légèrement lésés. Au niveau digestif, l'harpagophyton exerce une action stimulante (on l'utilise d'ailleurs en cas d'indigestion), il est également bon pour le foie. De façon générale, cette plante permet de désacidifier l'organisme en éliminant les toxines (action dépurative et détoxifiante).

Propriétés

L'harpagophyton possède des propriétés diurétiques capables de réduire les oedèmes. C'est cette action diurétique qui le rend bénéfique pour les reins et, indirectement, pour le cœur. Par ailleurs, l'harpagophyton possède des vertus anti-inflammatoires qui peuvent se révéler utiles aussi bien en prévention que comme traitement au niveau articulaire notamment.

Mode de présentation

L'harpagophyton existe sous diverses formes. On le trouve en extraits secs (poudre) ou en solution (extrait aqueux ou hydro-alcoolique). Il est par ailleurs possible de réaliser des tisanes ou des décoctions de la racine mais la préparation aura une amertume très prononcée. Plus simplement, on trouve l'harpagophyton sous forme de comprimés ou en granules homéopathiques. Pour soulager efficacement les articulations, il existe également sous forme de pommade à appliquer directement sur la région douloureuse.

Posologie

Généralement, il est recommandé de suivre des cures d'harpagophyton au moins deux fois par an pendant un mois. On peut prendre trois tasses de tisane par jour ou prendre des extraits aqueux ou des comprimés deux à trois fois par jour, de préférence avant les repas (les extraits hydro-alcooliques se révèlent moins efficaces). En cas d'arthrite, il est possible d'augmenter les doses de façon à prendre le médicament ou la tisane toutes les deux heures pendant trois jours avant de diminuer en fonction de l'amélioration des symptômes.

Autres médicaments contentant de l'harpagophyton

L'harpagophyton se retrouve dans plusieurs médicaments, à savoir : le Dolosoft®, sous forme de comprimés, les gélules Elusanes® harpagophyton et Arkogélules Harpadol®, sous forme de gel avec le Geldolor® et sous forme de granules, de gouttes, de pommade, de poudre, de comprimés ou d'ampoules dans l'Harpagophytum Boiron®.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 29 août 2016 à 18:25 par Jeff.
Ce document intitulé « Harpagophytum - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.