Fumafer - Indications, posologie et effets secondaires

Avril 2017


Définition


Fumafer® est un traitement contenant du fer, élément indispensable au bon fonctionnement de l'organisme, en particulier en raison du rôle qu'il joue dans la formation de l'hémoglobine (qui véhicule l'oxygène dans le sang). Il existe sous forme de comprimés ou sous forme de poudre orale parfumée au chocolat et livrée avec une cuillère-doseuse.

Indications


Fumafer® est employé pour traiter les anémies par carence martiale (par manque de fer). La poudre orale doit être prise en dehors des repas chez les nourrissons qui pèsent plus de 5 kg (âgés d'au moins un mois environ) à raison de une à deux cuillères-doses par jour, à raison de deux à trois cuillères chez les enfants pesant de 8 à 10 kg et à raison de trois à quatre cuillères-doses chez les bébés qui pèsent de 10 à 12 kg. Il est également utilisé préventivement chez les femmes enceintes qui risquent de présenter une anémie à raison d'un comprimé par jour dès le quatrième mois de grossesse. Chez les adultes et chez les enfants pesant plus de 30 kg, les comprimés de Fumafer® seront pris de préférence avant les repas, avec un verre d'eau à raison de deux ou trois par jour.

Contre-indications


Ce médicament ne doit pas être employé en cas d'excès de fer dans l'organisme (surcharge martiale) ou d'anémie chronique telle qu'on l'observe dans certaines pathologies (thalassémie, anémie réfractaire...). De même, il ne doit pas être utilisé en cas d'allergie à l'un de ses composants, notamment au saccharose ou en cas d'intolérance au fructose ou encore en cas de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose.

Effets indésirables


Fumafer® est susceptible de provoquer des troubles digestifs tels que des nausées, des constipations ou, au contraire, des diarrhées. Dans certains cas, il entraîne des réactions allergiques. Il n'est pas rare que la prise de Fumafer® se traduise par une coloration noire des selles et des dents.

Précautions d'emploi


Fumafer® doit être pris pendant plusieurs mois (de un à deux trimestres) afin de réguler le taux de fer sanguin et de reconstituer les réserves de l'organisme. Ce traitement est soumis à une prescription médicale. Il est également recommandé d'éviter de consommer du thé pendant la période de traitement car celui-ci absorbe le fer.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Fumafer - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.