Ephédrine - Indications, posologie et effets secondaires

Décembre 2017

L'éphédrine est un composé organique, dérivé de plantes du genre Ephedra. On attribue des vertus stimulantes et dopantes à cette substance dont la prescription et la commercialisation sont aujourd'hui interdites en France. Dans d'autres pays, l'éphédrine est utilisée à des fins médicales pour traiter l'hypotension et favoriserait par ailleurs la perte de poids. De nombreuses précautions d'usage doivent être observées et son utilisation est formellement déconseillée chez les enfants, les femmes enceintes ou les personnes souffrant de diabète et d'hypertension.


Définition

L'éphédrine est une substance issue de l'éphédra, une plante qui était utilisée en médecine traditionnelle chinoise.

Utilisations

L'éphédrine est classiquement utilisée pour lutter contre les maladies respiratoires telles que l'asthme, les rhinites et les rhumes des foins. Toutefois, cette substance est parfois utilisée pour accompagner les personnes qui souhaitent perdre du poids (elle est dans ce cas associée à de la caféine), mais aussi comme euphorisant et comme dopant chez les sportifs. En effet, l'éphédrine accélère la tension artérielle. Enfin, l'éphédrine est utilisée en tant que traitement préventif du mal des transports. À noter que la pseudoéphédrine, elle aussi présente dans l'éphédra, est employée pour soulager la congestion nasale.

Propriétés

Autrefois, l'éphédrine était employée comme immunostimulant. Aujourd'hui, son usage médical est réservé au traitement hypotensif (pour lutter contre une tension artérielle trop basse), notamment en cas d'anesthésie générale. Ses propriétés décongestionnantes en font également une substance de choix dans la prise en charge des rhumes puisqu'elle permet de dégager les voies respiratoires.

Précautions d'emploi

L'éphédrine n'est pas une substance anodine. Elle doit donc être évitée chez les femmes enceintes ou allaitantes et les enfants. En outre, elle est fortement déconseillée chez les personnes atteintes de glaucome, de diabète d'hypertension artérielle, d'adénome de la prostate, de dépression ou de troubles de la glande thyroïde.

Effets indésirables

L'éphédrine est susceptible de générer une série d'effets indésirables et plus particulièrement des palpitations cardiaques (accélération et perception des battements du cœur), des maux de tête, de l'anxiété, de l'agitation ou des troubles du sommeil (insomnie). Dans les cas les plus graves, l'éphédrine peut entraîner des accidents mortels.

Médicaments contenant de l'éphédrine

L'éphédrine chlorhydrate se retrouve dans certains médicaments destinés à lutter contre le rhume et les rhinites tels que le Rhinamide® et le Rhino-sulfuryl® ou contre les otites avec l'Otylol®. L'éphédrine se trouve également dans les pâtes à usage dentaire Caustinerf Arsenical® et Yranicid Aresnical® ainsi que dans le vasoconstricteur et antiseptique Osmotol® (traitement des otites externes).

Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Ephédrine - Indications, posologie et effets secondaires » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.