Echinacea - Echinacée - Propriétés, utilisations et posologie

Septembre 2016

Autrement appelée rudbeckie pourpre, l'échinacée est une plante issue de la famille des astéracées. Il en existe trois espèces, toutes originaires d'Amérique du Nord. Plante sacrée pour les Indiens d'Amérique, elle reste aujourd'hui l'une des plantes les plus utilisées en phytothérapie aux Etats-Unis. L'échinacée pousse également en Nouvelle-Zélande, au Canada et en Europe. Semblables à celles d'une marguerite, ses fleurs sont de couleur rose.


Définition

Echinacea (ou, en botanique, Echinacea angustifolia, Echinacea pallida ou Echinacea purpurea) est une plante qui se trouve essentiellement en Amérique du Nord. Aujourd'hui cultivée dans tous les pays au climat tempéré, cette plante est largement utilisée pour ses vertus médicinales.

Utilisations

Toutes les variétés d'Echinacea possèdent un intérêt médicinal. Cette plante dont on utilise les racines (ainsi que les parties aériennes pour l'Echinacea purpurea) est utilisée pour soulager les rhumes, prévenir les sinusites et les laryngites. Elle sert également à diminuer les symptômes en cas de grippe saisonnière. Cette plante s'utilise aussi pour traiter des infections urinaires et l'Echinacea purpurea aide à la cicatrisation des blessures et des inflammations de la peau (y compris l'herpès). Enfin, l'Echinacea est utilisée pour réduire les effets secondaires des traitements anticancéreux (chimiothérapie et radiothérapie).

Propriétés

L'Echinacea possède des propriétés anti-infectieuses. Elle agit notamment au niveau des voies aériennes supérieures (gorge, sphère ORL), de la peau et des voies urinaires. Toutefois, pour que son efficacité immunostimulante soit maximale il faut, d'une part, en prendre dès l'apparition des premiers symptômes infectieux, d'autre part en prendre de préférence sous forme de teinture-mère, présentation dans laquelle l'Echinacea semble être la plus efficace. Sur les plaies, l'Echinacea bloque la multiplication bactérienne et stimule la synthèse du collagène, ce qui accélère la cicatrisation.

Vertus thérapeutiques

L'échinacée stimule le système immunitaire dans l'ensemble de l'organisme. Elle favorise la production de globules blancs, la croissance de tissus sains, la protection des cellules saines, la capacité du corps à éliminer les virus et bactéries.

Elle est efficace à la fois en prévention et en traitement des rhumes et rhinites, des sinusites et laryngites, des grippes, des angines et amygdalites, des infections urinaires. En usage externe, l'échinacée stimule la cicatrisation.

Son usage traditionnel est reconnu par l'Agence Européenne du Médicament ainsi que par l'Organisation Mondiale de la Santé. L'échinacée est enregistrée dans la liste des plantes médicinales de la Pharmacopée française.

Parties utilisées de la plante

Le plus souvent, c'est la racine qui est utilisée.

Précautions d'emploi et contre-indications

L'échinacée est déconseillée :
  • aux personnes souffrant de dysfonctionnements du système immunitaire,
  • aux personnes allergiques aux astéracées,
  • aux femmes enceintes ou qui allaitent.

Effets secondaires indésirables

L'apparition d'effets indésirables est rare, mais possible comme des étourdissements, des allergies, des troubles digestifs légers, des nausées.

Présentations

L'Echinacea est susceptible d'être vendue sous différentes formes. On peut se procurer les racines ou les parties aériennes séchées et préparer soi-même son infusion ou sa décoction (10 minutes à raison de 1 g par tasse d'eau bouillante). Il existe également des capsules et des comprimés contenant de la poudre de racines d'Echinacea. Enfin, l'Echinacea se trouve sous forme liquide soit en teinture-mère, soit en jus.

Posologie

On préconise de consommer l'Echinacea deux à quatre fois par jour et pendant une dizaine de jours. Globalement, la posologie à respecter est de : une à six tasses d'infusion par jour, trois tasses de décoction, en capsules ou en gélules l'équivalent d'un gramme par jour et en teinture-mère ou en jus prendre environ 3 ml trois fois par jour (à garder quelques secondes en bouche avant d'avaler).

Médicaments contenant de l'Echinacea

L'Echinacea est une substance qui se retrouve dans les médicaments homéopathiques Lehning® Echinacea complexe n°40®, Mercurius complexe n°43®, Symphytum complexe n°48®, Amanita complexe n°75® et Cistus complexe n°86®. Par ailleurs, l'Echinacea se retrouve dans les médicaments Alvityl Défenses®, Phytostandard® de cyprès et d'échinacée, Endurol® et Mucorhine® qui se présentent sous forme de comprimés.

A voir également :

Publi-information
Publi-information
Ce document intitulé « Echinacea - Echinacée - Propriétés, utilisations et posologie » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.