Pharmacien - Formation et diplôme

Octobre 2017

Le pharmacien est un professionnel de la santé qui travaille au sein d'une pharmacie ou d'un établissement hospitalier. Le pharmacien doit fournir des médicaments aux patients selon les demandes et donc les ordonnances des médecins. Son rôle est également de conseiller et d'informer les clients sur les possibles contre-indications, les interactions médicamenteuses et l'automédication. Il existe différents types de pharmaciens : le pharmacien d'officine, hospitalier, biologiste ou industriel.



Six années d'études supérieures sont nécessaires pour obtenir le diplôme d'État de docteur en pharmacie. De la première année commune à différentes filières de santé au soutien de la thèse d'exercice : comment s'organise le cursus universitaire des études pharmaceutiques ?

Première année de formation universitaire (PACES)

Depuis la réforme des études pharmaceutiques entrée en vigueur en 2010, la spécialité pharmaceutique partage, pendant un an, des contenus d'enseignement communs avec trois autres professions de santé : médecine, odontologie, et maïeutique (sage-femme).

L'admission en première année commune aux études de santé (PACES) nécessite d'être titulaire du baccalauréat ou du diplôme d'accès aux études universitaires (DAEU B de préférence) ou de tout diplôme admis en dispense ou équivalence du baccalauréat.

Premier semestre et premier concours

Lors de la première année de PACES, les enseignements en troncs communs regroupent les sciences médicales (physiologie, anatomie, histologie, embryologie, etc.), les sciences fondamentales (biologie, chimie, physique, pharmacologie, etc.) et les sciences humaines et sociales. La fin du premier semestre est sanctionnée par la première partie du concours , qui permet la réorientation des candidats mal classés.

Second semestre, deuxième partie du concours et classement

Les enseignements spécifiques aux études pharmaceutiques débutent au second semestre, et sont complétés par des enseignements (UE) communs avec d'autres filières. Une épreuve (concours) supplémentaire est organisée spécifiquement pour chaque filière choisie au second semestre. Les résultats du concours donnent lieu à un classement séparé pour chaque filière.

Numerus clausus

Pour être admis en deuxième année d'études pharmaceutiques, il est nécessaire d'être classé dans la limite fixée par un numerus clausus. Ce terme désigne le nombre de candidats qui, à l'issue de la 1ère annéen seront autorisés à poursuivre leurs étude. Il varie d'une année et d'une université à l'autre.

Deuxième et troisième année de pharmacie

En dehors de leurs unités d'enseignement, les étudiants doivent valider en 2ème année un stage officinal (6 semaines) et l'Attestation de formation aux gestes et soins d'urgence niveau 1 (AFGSU) et en 3ème année : un stage officinal d'application (2 semaines).

Quatrième année : choix de la filière

Outre la validation des unités d'enseignement, les étudiants doivent valider l'AFGSU niveau 2 et choisir une filière : officine, industrie/recherche ou internat/recherche . Le concours d'internat ouvre les portes de la biologie médicale, de l'industrie pharmaceutique et du secteur public (cursus universitaire plus long : 9 ans).

Cinquième année

Cette année est consacrée à un stage hospitalier avec un enseignement spécifique par filière choisie.

Sixième année

En filière officine, il faut effectuer un stage professionnel de 6 mois et enseignements à visée officinale. En filière industrie, il faut effectuer un stage professionnel de 6 mois en industrie et un master 2 spécialisé professionnel ou de recherche.

Diplôme d'État de docteur en pharmacie

Le diplôme d'État de docteur en pharmacie sanctionne la fin des années d'études pharmaceutiques. Pour l'obtenir, l'étudiant doit soutenir une thèse d'exercice de docteur en pharmacie.
Le sujet du mémoire est choisi par l'étudiant avec son Directeur de thèse.

Pour aller plus loin


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Pharmacien - Formation et diplôme » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.