Troubles de la thyroïde et grossesse

Avril 2017

La grossesse s'accompagne de changements physiologiques qui affectent le fonctionnement de la thyroïde. Ces changements exposent la femme enceinte à un risque accru d'hypo ou hyperthyroïdie. Le point sur ces troubles thyroïdiens lors de la grossesse qu'il est important de déceler car ils peuvent avoir de répercussions sur le développement du fœtus et augmenter les complications chez la mère.


Changement du fonctionnement de la thyroïde pendant la grossesse

Plusieurs changements physiologiques affectent le fonctionnement de la glande thyroïde pendant la grossesse.
Parmi ces changements notons l'augmentation des besoins en iode nécessaire à la synthèse d'hormones thyroïdiennes par le fœtus à partir du deuxième trimestre, ainsi que celle de la production d'hormones thyroïdiennes T3 et T4. Ces modifications augmentent le risque de dysfonctionnement de la glande thyroïde : hypo ou hyperthyroïdie.

Facteurs de risques

Les antécédents familiaux de dysfonctionnement thyroïdien, les affections auto-immunes (par exemple : diabète de type 1), et la maladie de Basedow concernant l'hyperthyroïdie représentent les principaux facteurs de risque d'une hypo ou hyperthyroïdie survenant pendant la grossesse.

Dépistage au début d'une grossesse

Il est essentiel de signaler à son médecin traitant tout antécédent connu de dérèglement thyroïdien, afin de dépister une éventuelle hypo ou hyperthyroïdie et le cas échéant, de mettre en oeuvre un traitement adapté.

Hypothyroïdie en cours de grossesse

L'hypothyroïdie affecte environ 5% des femmes enceintes.

Symptômes

Crampes, constipation, œdème des membres inférieurs, peau sèche, prise de poids excessif et bradycardie (baisse de la fréquence du rythme cardiaque) sont les manifestations les plus courantes de l'hypothyroidie survenant au cours de la grossesse.

Complications

L'hypothyroïdie non traitée en cours de grossesse accroît les risques d'accouchement prématuré, d'hypertension gestationnelle, de pré-éclampsie, de décollement placentaire, et de fausse couche.

Traitement

il repose sur la prise de lévothyroxine, une hormone thyroïdienne de synthèse qui permet de compenser le manque d'hormones thyroïdiennes dans le corps.

Hyperthyroïdie en cours de grossesse

Les symptômes d'hyperthyroïdie concernent environ 0,2% des femmes enceintes.

Symptômes

Les roubles de régulation thermique, la perte anormale de poids, les troubles de l'appétit, l'instabilité émotionnelle, et la tachycardie (augmentation de la fréquence cardiaque) sont les principales manifestations de l'hyperthyroïdie survenant en cours de grossesse.

Risques de complication

L'hyperthyroïdie non traitée en cours de grossesse accroît les risques de fausse couche, de défaillance cardiaque, de survenue d'une mort foetale in utero et de pré-éclampsie sévère.

Traitement

La prise en charge repose sur un traitement symptomatique comprenant des médicaments sédatifs, bêta-bloquants et antiémétiques (contre les vomissements et nausées) associé à un traitement spécifique en cas de maladie de Basedow (médicaments antithyroïdiens, et plus rarement intervention chirurgicale.

© Iurii Sokolov - Fotolia.com.

Vidéo

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Troubles de la thyroïde et grossesse  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.