Orthorexie - Symptômes, causes et traitement

Février 2017

Caractérisée pour la première fois en 1997 par le docteur Steve Bratman, l'orthorexie désigne un trouble alimentaire qui consiste en un choix extrêmement minutieux des aliments consommés. Ainsi, le patient orthorexique passe des heures à choisir la nourriture qu'il va ingérer afin de limiter au maximum l'apport en matières grasses, en sel, en sucre, en colorants. Le patient considère ce type d'aliments comme étant nocif pour sa santé et s'impose des règles drastiques pour ne pas les consommer. L'orthorexie serait à classer dans la même famille que la boulimie et l'anorexie.


L'orthorexie est un trouble du comportement alimentaire dont la fréquence augmente depuis plusieurs années dans la population. Il se caractérise par une attention obsessionnelle sur le choix et la préparation des aliments.

Définition

L'orthorexie est parfois assimilée aux troubles des conduites alimentaires ou aux troubles obsessionnels compulsifs, même si elle n'est pas répertoriée dans le manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-V). Chez les personnes souffrant d'orthorexie, manger « correctement » ou « sainement » devient le principal centre d'attention de leur vie. Seule compte la qualité (réelle ou supposée) des aliments.

L'orthorexie peut avoir un retentissement plus ou moins important sur la vie sociale d'une personne qui en est affectée.

Différence avec la boulimie et l'anorexie

L'orthorexie se distingue de l'anorexie et de la boulimie : ces deux troubles ont une relation étroite avec l'image corporelle et la quantité d'aliments ingérés. Ces deux aspects sont inexistants chez les personnes orthorexiques.

Causes

Aucune cause directe ni facteur de risque n'a été identifié comme jouant un rôle dans l'orthorexie. Le contexte social actuel où la préoccupation liée à l'alimentation « saine » prend de l'ampleur pourrait néanmoins favoriser ce comportement.

Symptômes

L'orthorexie se manifeste notamment par des phobies alimentaires avec exclusion des aliments « trop » salés, sucrés ou gras, des aliments contenant des agents artificiels, des conservateurs et pesticides (même en faible teneur), des produits non issus de l'agriculture biologique, une fixation sur la sélection et la préparation d'aliments dits « sains » (ex : légumes), une attention obsessionnelle portée sur la méthode de préparation des aliments comme par exemple la cuisson et le matériel utilisé comme par exemple pour la découpe, des préoccupations excessives concernant les aliments qui seront mangés au cours de la journée et le lendemain (excès de planification) ainsi qu'une mastication excessive des aliments.

Conséquences

Parmi les conséquences de ce trouble, citons risque de carences ou de surdoses de certaines vitamines et minéraux, la sensation de culpabilité et de dévalorisation et l'isolement social.

Traitement

Une personne souffrant d'orthorexie est orientée en première intention vers un nutritionniste. Si le trouble est trop envahissant, une prise en charge psychologique, voire psychothérapeutique peut être envisagée, plus particulièrement s'il est associé à un trouble de l'humeur.

Pour aller plus loin

« Orthorexie : quand l'alimentation passe de l'« oral » à la « morale » (2012), document mis en ligne sur le site de l'Ordre des psychologues du Québec.

Crédit photo : Karramba Production - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde. Dernière mise à jour le 1 septembre 2016 à 17:51 par Jeff.
Ce document intitulé « Orthorexie - Symptômes, causes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.