Rejet de greffe - Définition

Janvier 2017


Définition


Le rejet de greffe désigne une réaction immunitaire de la part de l'organisme qui reconnaît l'organe sain transplanté (le greffon) comme un intrus.

Mécanisme


Le mécanisme est le même que lors d'une infection. De la même façon que les lymphocytes T reconnaissent une bactérie introduite dans l'organisme, ils déclenchent la destruction du greffon. Nos cellules possèdent toutes des molécules (antigènes) qui permettent aux lymphocytes de les reconnaître et de détecter les agents étrangers, d'où l'importance de la compatibilité entre donneurs.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 11 septembre 2013 à 18:51 par Jeff.
Ce document intitulé « Rejet de greffe - Définition » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.