La rage - Maladie

Avril 2017

La rage est une zoonose, autrement dit une maladie qui se transmet de l'animal à l'homme. Le chien est le principal hôte du virus. Le virus se transmet par une morsure ou une égratignure. Commençons par mettre les choses au clair. Contrairement à ce que semble indiquer cette expression populaire, la rage ne se transmet généralement pas du bovin à l'homme. En général, c'est plutôt un chien ou un animal sauvage type chauve-souris, qui constitue le principal vecteur de la rage, même si tous les animaux à sang chaud sont susceptibles de l'attraper. Elle se transmet par morsure, griffure ou léchage d'une plaie ou d'une muqueuse.


Définition

La rage est une maladie causée par un virus qui se transmet de l'animal à l'homme (c'est ce qu'on appelle une zoonose).

Transmission

La transmission se fait par la salive, suite à une morsure ou à une égratignure (d'un chien dans la plupart des cas). Cette maladie touche surtout les populations des pays en voie de développement, où il existe peu de mesures de prévention. Environ 55 000 personnes meurent de la rage dans le monde chaque année (40% en Afrique et en Asie) et 15 millions se font vacciner après avoir été exposées.

Symptômes

La rage est une maladie virale qui modifie le fonctionnement du système nerveux. L'un des premiers symptômes est la difficulté à avaler, ce qui explique l'une des images emblématiques de la rage : le chien qui bave. Suivent ensuite des troubles neuropsychiatriques variés (agitation, anxiété, peur de l'eau, entre autres) qui finissent par conduire au coma puis à la mort. L'incubation dure quelques jours à quelques mois.

Traitement

Une fois les symptômes déclarés, c'est la mort assurée. A ce jour, un seul cas de guérison est recensé : une jeune femme a survécu à la rage sans trop de séquelles, en 2004, aux Etats-Unis. Depuis, les médecins n'ont jamais réussi à sauver d'autres patients, malgré un protocole identique.

La rage a pratiquement disparu dans beaucoup de pays, notamment en France métropolitaine. Aucun cas humain n'y a été détecté depuis 1924. Ceci dit, la maladie continue de faire environ 55 000 morts humaines chaque année dans le monde, le plus souvent suite à une morsure de chien enragé.

Vous vous êtes fait mordre par un animal potentiellement enragé ? N'ayez crainte, il reste, là aussi, une solution ! Il existe un vaccin pour les humains, qui doit être administré le plus rapidement possible après le contact à risque. Le processus est assez fastidieux : 4 à 5 injections sur un mois. Près de 5 000 personnes se font ainsi traiter chaque année, en vertu du principe de précaution. 

Prévention

La prévention repose sur l'administration d'un vaccin antirabique.

Il existe un vaccin très fiable pour les animaux domestiques. S'il n'est plus obligatoire en France, il reste fortement recommandé. Même si la rage a presque disparu de l'Hexagone, on n'est pas à l'abri d'une recrudescence. En outre, c'est grâce à la vaccination que la rage a tellement régressé.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « La rage - Maladie » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.