Angine de poitrine (angor) - Symptômes et traitement

Août 2016

« Angor » est le nouveau nom pour désigner l'angine de poitrine, un symptôme se manifestant par des crises douloureuses et violentes avec une sensation de serrements au niveau de la poitrine, pouvant parfois s'étendre aux zones du corps avoisinantes, souvent le bras gauche ou la mâchoire.


Définition

L'angor ou angine de poitrine est une atteinte du cœur, liée à un déséquilibre des apports d'oxygène par rapport aux besoins à l'origine d'une souffrance du cœur. L'angine de poitrine est une maladie cardiaque qui touche les artères coronaires. On distingue l'angine de poitrine stable pour laquelle les caractéristiques n'évoluent pas au fil du temps (même cause, même intensité, même durée) et l'angine de poitrine instable.

Crise d'angor

Ces crises douloureuses sont presque toujours en rapport avec une artère coronaire partiellement obstruée. On distingue plusieurs types de crises d'angor : la crise d'angor d'effort ou angor stable survenant durant une activité physique ou sportive et disparaissant à son arrêt ; la crise d'angor instable est un stade plus avancé avec des crises survenant même au repos, plus fréquentes et plus longues. L'angor est un signe d'alarme devant faire consulter pour un bilan de la fonction cardiaque et des artères coronaires.

Angor instable

Il existe deux formes d'angine de poitrine, l'angor stable et l'angor instable. Cette dernière est plus grave car contrairement à la première, elle apparaît aussi au repos et peut entraîner un infarctus du myocarde. L'angor instable se manifeste par des douleurs thoraciques qui surviennent sous forme de crises. L'électrocardiogramme, l'échographie, la scintigraphie et la coronarographie permettent de confirmer le diagnostic. Le traitement de base est connu sous l'acronyme BASIC : Bétabloquants, Antiagrégants plaquettaires, Statines, Inhibiteurs de l'enzyme de conversion et Correction (alimentation, réduction des facteurs de risque).

Causes

Elle est due à un rétrécissement du calibre des artères qui va freiner le flux sanguin qui arrive au cœur. L'angor est en général dû à une obstruction des artères coronaires ou à une diminution du débit sanguin. Elle peut être stable ou instable (douleur plus fréquente et plus importante).

Les facteurs de risque sont l'âge avancé, le surpoids, le tabagisme, le diabète, le cholestérol et l'hypertension artérielle.

Symptômes

Aux premiers stades, une douleur apparaît uniquement lors de l'effort au niveau de la poitrine sous forme de sensation de serrement et cesse à la fin de celui-ci. L'angine de poitrine se manifeste par une douleur angineuse (douleur dans la poitrine à type de serrement, douleur en étau qui peut irradier dans le bras ou dans l'épaule). Si l'obstruction des coronaires s'accroît, les symptômes peuvent survenir au repos. L'angor peut être un signe précurseur d'un infarctus du myocarde.

Traitement

Les traitements de l'angor peuvent être initialement médicamenteux, mais à des stades avancés, l'angioplastie ou le pontage coronarien deviennent indispensables.

Le traitement consiste en l'administration de dérivés nitrés (Lénitral ou trinitrine). Il est important de distinguer la douleur angineuse de la douleur rencontrée en cas d'infarctus du myocarde (ne cède pas à l'administration de trinitrine), pour mettre en place la thérapeutique la plus adaptée.

A voir également :

Publi-information
Publi-information
Ce document intitulé « Angine de poitrine (angor) - Symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.