Autogreffe et allogreffe - Définition

Mai 2017


Définition

Une greffe consiste en la transplantation dans le corps d'une personne d'un organe (rein, poumon, cœur...), d'un fragment osseux ou de tissus (la peau par exemple). On parle d'autogreffe si la personne concernée fournit elle-même son greffon, d'allogreffe quand celui-ci est prélevé sur un donneur. Ce dernier peut-être vivant ou décédé. La greffe répond souvent à une urgence vitale, mais peut aussi avoir pour objectif de permettre à une personne de retrouver une vie normale. C'est le cas par exemple des greffes de rein chez les patients sous dialyse.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Autogreffe et allogreffe - Définition » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.