Trichotillomanie - Symptômes, causes et traitement

Janvier 2017

La trichotillomanie est un trouble dit « autoagressif » qui fait partie des comportements répétitifs centrés sur le corps (CRCC). Il se caractérise par l'arrachage compulsif des cheveux et/ou d'autres régions pileuses (sourcils, barbe). Généralement bénin et transitoire chez l'enfant, il peut être plus sérieux chez l'adulte et nécessiter une prise en charge adaptée. La trichotillomanie (ou trichomanie) est un trouble qui se caractérise par l'arrachage compulsif de ses poils et de ses cheveux. Elle entraîne la perte accélérée et visible des cheveux (alopécie) sur des zones plus ou moins étendues du cuir chevelu. Ce trouble psychologique, qui concerne de 0,6 à 2,5 % de la population générale, affecte plus particulièrement les enfants et les femmes.


Définition

La trichotillomanie (TTM) est un tic d'arrachage des cheveux qui mène à la disparition des cheveux (alopécie) sur une zone délimitée du cuir chevelu, ainsi que sur d'autres zones pileuses, comme les cils et les sourcils.

Si le trouble est désigné par le même nom pour l'enfant et l'adulte, ses formes diffèrent. En effet, la trichotillomanie de l'enfant correspond à un tic le plus souvent lié à un épisode de stress temporaire et se rencontre plutôt chez les garçons. La trichotillomanie de l'adulte est plus complexe et se présente sous deux formes cliniques : une forme dite "concentrée sur le geste" dans laquelle l’envie compulsive d’arracher les cheveux est vécue consciemment et suivie d’un sentiment d’apaisement ou de culpabilité. Et une forme dite "automatique" dans laquelle l'arrachage de cheveux est réalisé inconsciemment et ne procure pas de soulagement ultérieur.

Causes

Chez l'enfant, la trichotillomanie est souvent liée à un stress. D'autres facteurs interviennent dans l'apparition du trouble : comme l'hérédité, ou chez la femme, le cycle menstruel. En effet, une recrudescence des symptômes de la trichotillomanie est observée à la période menstruelle.

Symptômes

Outre le tic d'arrachage, la trichotillomanie est définie par les critères suivants :
  • perception d'une tension croissante avant l'arrachage et en cas de résistance au comportement d'arrachage,
  • sensation de soulagement après l'arrachage,
  • pas de trouble mental ou affections dermatologiques (ex : pelade) pouvant causer ce comportement,
  • difficultés sociales ou professionnelles exprimées par le patient.

Formes de trichotillomanie chez l'adulte

La trichotillomanie dite "concentrée sur le geste" : le désir d'arracher les cheveux est pleinement conscient, le besoin est irrésistible. Le geste est suivi soit d'un sentiment d'apaisement, soit d'une sentiment de culpabilité.

La trichotillomanie dite "automatique » : l'arrachage des cheveux est réalisé sans en avoir pleinement conscience dans différentes situations courantes (travail, loisirs). Il n'est pas précédé par une phase de tension (besoin irrépressible) et ne procure pas de soulagement ultérieur.

Trichotillomanie chez l'enfant

Chez l'enfant, la trichotillomanie atteint plus particulièrement les garçons et se manifeste le plus souvent en relation avec une période de stress.

Le trouble est en général transitoire et disparaît spontanément.

Facteurs

Cependant, des facteurs génétiques (terrain familial) pourraient jouer un rôle dans le développement du trouble.

Diagnostic

Le diagnostic se fonde en général sur les signes cliniques d'une part et sur les observations de l'entourage du patient ou de celui-ci s'il reconnaît son trouble.

Traitement

Les formes sévères de la trichotillomanie nécessitent une prise en charge adaptée : elle repose notamment sur une psychothérapie comportementale destinée à apprendre au patient/à la patiente à prendre conscience de son trouble et à vivre avec. La prescription de psychotropes (antidépresseurs) est parfois associée mais leur efficacité n'est pas pour l'heure démontrée.
  • Prise en charge psychologique destinée à apprendre au patient à vivre avec sa trichotillomanie,
  • psychothérapie comportementale,
  • Médicaments psychotropes dans certains cas (notamment si dépression associée).


Crédit photo : Fotolia.com | © Voyagerix

A voir également


Publi-information
Publié par sante-medecine. Dernière mise à jour le 7 novembre 2016 à 16:17 par Jeff.
Ce document intitulé « Trichotillomanie - Symptômes, causes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.