Prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées

Décembre 2017

En avril 2009, la Société française de gériatrie et gérontologie (SFGG), en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS) a publié un rapport concernant les chutes répétées des personnes âgées.
Ce rapport a pour objectif de fournir aux professionnels de santé un outil d’évaluation des chutes des personnes âgées, et de définir les risques liés et leur prise en charge au quotidien.




Les différentes étapes dans la prise en charge


Définir

  • Ce rapport de la HAS dresse une liste de critères qui définissent les patients et leurs accidents :
    • personnes âgées > 65 ans,
    • se retrouvant « involontairement sur le sol ou dans une position de niveau inférieur par rapport à sa position de départ »,
    • ayant fait au moins 2 chutes sur une période de 12 mois.
    .

Les signes de gravité

  • Liés à la chute :
    • traumatismes physiques modérés à sévères ;
    • impossibilité de se relever ;
    • syndrome post-chute.
    .
  • Responsables de la chute :
    • signes de maladies (AVC, insuffisance cardiaque…).
    .
  • Liés à la récidive :
    • augmentation récente de la fréquence des chutes ;
    • plus de 3 facteurs de risque ;
    • troubles de l’équilibre.
    .
  • Principales situations à risque de chute grave :
    • ostéoporose avérée ;
    • prise de médicaments anticoagulants ;
    • isolement social et familial.
    .

Comment rechercher les signes ?

  • Questionnaire visant à identifier :
    • les conséquences de la chute ;
    • la pathologie responsable de la chute ;
    • le risque et le terrain à risque.
    .
  • Examen clinique qui recherche :
    • les signes cliniques liés
      • aux conséquences de la chute,
      • à la pathologie responsable de la chute,
      .
    • ausculter le cœur et les poumons,
    • rechercher un déficit neurologique sensitivomoteur ;
    • mesurer la température corporelle.
    .

Facteurs de risque et prévention


Facteurs de risque prédisposants de la chute

  • Âge 80 ans.
  • Sexe féminin.
  • Antécédents de fractures traumatiques.
  • Trouble de la marche ou de l'équilibre.
  • Diminution de la force des membres inférieurs.
  • Arthrose,
  • Anomalie des pieds.
  • Troubles de la sensibilité des membres inférieurs.
  • Baisse de l'acuité visuelle.
  • Syndrome dépressif.

Facteurs précipitants

  • Cardio-vasculaires :
    • notions de malaise ou de perte de connaissance ;
    • hypotension orthostatique.
    .
  • Neurologiques :
    • déficit neurologique sensitivomoteur ;
    • confusion mentale.
    .
  • Vestibulaires :
    • notion de vertige à l'interrogatoire ;
    • latéro-déviation au test de Romberg.
    .
  • Métaboliques
    • hyponatrémie ;
    • hypoglycémie ;
    • médicaments hypoglycémiants ;
    • consommation excessive d’alcool.
    .
  • Environnementaux :
    • examiner
      • l'éclairage,
      • l’encombrement,
      • la configuration du lieu de vie,
      • le chaussage.
      .

Actions de prévention

  • Révision de l’ordonnance.
  • Correction des facteurs de risque modifiables.
  • Port de chaussures adaptées.
  • Pratique régulière de la marche.
  • Apport calcique entre 1 et 1,5 g / j.
  • Aide technique à la marche en cas de troubles locomoteurs.
  • Traitement anti-ostéoporotique.
  • Séances de kinésithérapie :
    • travail de l'équilibre postural statique et dynamique ;
    • renforcement de la force et de la puissance musculaire des membres inférieurs.
    .
  • Éducation de la personne âgée et de l’entourage.

Sources


Evaluation et prise en charge des personne âgées faisant des chutes répétées, HAS, avril 2009.

Crédit photo : Lolloj | Dreamstime.com

Publi-information
Publié par OdileO.
Ce document intitulé « Prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.