Le plan canicule (Ministère de la Santé et des Sports)

Février 2017

En 2009, le Ministère de la Santé et des Sports a publié un plan canicule qui a pour objectif principal de définir des actions de prévention et de gérer la crise afin de réduire les risques sanitaires. Ces actions ont été menées à la suite de la canicule de l’été 2003 qui a causé plus de 15 000 décès.


Les actions de prévention

  • Recommandations :
    • rappeler les effets de la chaleur et les risques liés,
    • protéger les personnes fragiles :
      • nourrissons,
      • enfants,
      • personnes âgées,
      • personnes souffrant de pathologies chroniques,
      • personnes sous certains traitements,
      • personnes souffrant de troubles mentaux.

.
  • Protection des personnes à risque en établissements :
    • mise en place du « plan bleu » dans chaque établissement accueillant des personnes âgées et handicapées,
      • définit :
        • le rôle et les responsabilités de l’équipe de direction,
        • les procédures en cas de crise,
        • les protocoles de mobilisation des personnels,
        • le niveau des équipements et des stocks nécessaires.

.
  • Recensement des personnes isolées :
    • le maire doit :
      • informer ses administrés de la mise en place du registre ;
      • collecter les demandes d’inscription ;
      • en assurer la conservation, la mise à jour et la confidentialité.

.
  • Mesures pour les personnes sans abri :
    • les équipes mobiles :
      • contribuent au repérage et au soutien des personnes à la rue,
      • assurent leur orientation vers un lieu d’accueil adapté. .

Gestion d’une canicule

Les outils d’information et de surveillance

  • La procédure de vigilance météorologique :
    • est un dispositif qui « fixe le cadre des procédures de mise en vigilance et d’alerte météorologiques sur le territoire métropolitain ».

.
  • Le système de veille des données de mortalité de l’ INSEE :
    • est fondé sur le recueil quotidien de données de mortalité,
    • analyse l'impact sanitaire d'une vague de chaleur,
    • permet de détecter une modification de la mortalité,
    • et de générer une alerte.

.
  • Le réseau de surveillance des tensions hospitalières :
    • permet un état des lieux des tensions rencontrées par les établissements de santé,
    • une mobilisation et la sensibilisation des acteurs concernés,
    • de mettre en évidence les phénomènes de tension. .

Les différents niveaux d’action

  • Le plan canicule a 3 niveaux selon l’intensité de la canicule prévue :
    • pendant une veille saisonnière :
      • vérification de la fonctionnalité des « dispositifs de repérages des personnes vulnérables et des systèmes de surveillance, de mobilisation et d’alerte » ;
      • veille biométéorologique ;
      • information permanente du public : site Météo-France, spots radiophoniques et télévisés ;
      • élaboration de plans de crise dans les établissements de santé ;
      • vérification de la fonctionnalité des pièces rafraîchies ;

.
    • pendant une mise en garde :
      • élaboration d’une fiche d’alerte nationale par l’InVS qui comporte :
        • description
          • de la situation météorologique,
          • de la situation sanitaire dans les départements concernés,

.
        • information et communication,
        • prendre connaissance des informations envoyées par les différents services de l’Etat,
        • diffusion
          • des messages de prévention, d’alerte et de recommandations,
          • de spots radiophoniques et télévisés du ministère,

.
        • ouverture d’une plate forme téléphonique départementale,

.
    • pendant une mobilisation maximale :
      • le ministre de l’Intérieur est chargé de la gestion de la canicule,
      • prend en charge la coordination interministérielle des opérations. .



Crédit photo :Minpin | Dreamstime.com

A voir également


Publi-information
Publié par vanina14. Dernière mise à jour le 3 juin 2016 à 11:17 par Jeff.
Ce document intitulé « Le plan canicule (Ministère de la Santé et des Sports) » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.