Torticolis

Janvier 2017

Le torticolis musculaire ou torticolis « tout court » est le torticolis le plus courant. Il affecte le gros muscle du cou appelé muscle sterno-cléido-mastoïdien et peut également affecter les muscles trapézoïdaux. Il peut apparaître suite à un traumatisme, à un effort inadapté ou pendant un état grippal.


Torticolis spasmodique

Le torticolis spasmodique se définit comme un spasme des muscles du cou, qui provoque leurs contractions anarchiques. Il serait dû à une anomalie au niveau du nerf accessoire - nerf innervant les muscles trapèze et sterno-cléïdo-mastoïdien impliqués dans certains mouvements du cou et de la tête. Il peut progressivement provoquer une inclinaison de la tête d'un côté. L'inclinaison de la tête va s'accompagner de mouvements de contraction inopinés et involontaires de ces muscles et dans quelques cas, de douleurs.

Symptômes

Le premier symptôme est une contracture du muscle du cou. Elle est douloureuse et limite les mouvements du cou. Le cou se fléchit et penche du côté atteint, vers l'avant ou l'arrière selon les cas. La tête est tournée du côté opposé. Le torticolis peut être ponctuel (accident, douleur aigüe et passagère, grippe) ou chronique et répétitif. Les personnes les plus touchées sont notamment les femmes après la ménopause, les automobilistes ayant déjà eu le « coup du lapin » et les personnes souffrant de problèmes cervicaux et trapézoïdaux. Le torticolis chez l'enfant doit être surveillé avec précaution : il peut annoncer une scoliose ou mauvaise coordination des yeux.

Traitement

Une mise au repos du rachis cervical est nécessaire, accompagnée d'une prise d'antalgiques, anti-inflammatoires, corticoïdes et décontracturants musculaires. Eventuellement des séances de mésothérapie, ostéopathie et kinésithérapie pour dénouer les tensions. Appliquer localement un dispositif générant de la chaleur ainsi que des pommades décontracturantes et anti-inflammatoires.

Prévention

Soigner ses cartilages avec des produits contenant du collagène, des oligoéléments et des chondroprotecteurs en cas d'arthrose. Consommer des oméga-3 pour prévenir les inflammations articulaires. Enfin, renforcer les fibres musculaires du dos et du cou avec des myotenseurs.

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde. Dernière mise à jour le 10 octobre 2016 à 17:14 par Jeff.
Ce document intitulé « Torticolis musculaire - Symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.