Gaz intestinaux (ballonnements)

Décembre 2016

Les ballonnements abdominaux sont causés par une accumulation de gaz dans l'intestin entraînant une distension intestinale accompagnée d'une augmentation de volume de l'abdomen donnant ainsi l'impression d'avoir le ventre gonflé. Le ballonnement abdominal est un des symptômes fonctionnels digestifs les plus fréquents. Des enquêtes épidémiologiques anglosaxonnes à grande échelle ont en effet démontré que sa prévalence était de l'ordre de 15%, avec un symptôme modéré à sévère dans près de 3/4 des cas.


Définition

Les ballonnements intestinaux (ou ballonnements abdominaux) sont un symptôme se manifestant par un abdomen gonflé, avec sensation d'inconfort générée par l'augmentation de la quantité de gaz intestinaux. Ceux-ci exercent une pression à l'intérieur du système digestif responsable d'incommodités sous la forme de douleurs et d'émissions de flatulences pour évacuer les gaz. Les ballonnements peuvent être secondaires à des causes bénignes, dans la majorité des cas, comme une trop grande quantité d'air déglutie au moment de la prise alimentaire, ou la perturbation de la flore intestinale qui génère plus de gaz. Pour éviter les ballonnements, il est conseillé de manger lentement, de ne pas parler la bouche pleine, et le recours à certains médicaments diminuant ces ballonnements est possible.

Gaz dans le ventre

Les ballonnements entraînent une sensation de gonflement de l'abdomen provoquant la nécessité d'émettre des gaz. Les ballonnements abdominaux représentent une gêne dans la vie quotidienne quand ils surviennent trop fréquemment.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.


Causes

Ces gaz sont issus de l'air ingéré lors de la déglutition, de l'air piégé dans les aliments ou de la fermentation liée à la digestion, libérant de l'hydrogène et du gaz carbonique.

En début de grossesse l'organisme produit une forte dose de progestérone qui occasionne une relaxation des muscles lisses. C'est le cas notamment des muscles du système digestif, ce qui entraîne un ralentissement de la digestion favorisant la fermentation et l'émission de gaz. Lors de la croissance du bébé, l'estomac se comprime, ce qui provoque la sensation de ballonnement, normale chez la femme enceinte, notamment après manger.

Symptômes

Les ballonnements se manifestent par un gonflement de l'abdomen, généralement provoqué par des gaz intestinaux. Ils peuvent être la conséquence de la constipation, ou bien un effet secondaire de certains médicaments. La pression exercée par les ballonnements est responsable de douleurs intestinales et d'émission de flatulences pour évacuer les gaz intestinaux.

Eviter les ballonnements

Pour éviter les ballonnements, il est recommandé de manger lentement et de fractionner les repas en effectuant 3 repas par jour accompagnés de 2 collations : il est préférable de manger moins à chaque repas plutôt que de faire un repas copieux. Diminuer les aliments et boissons contenant de l'air, comme les boissons gazeuses. Éviter de mastiquer entre les repas en permanence des chewing-gums. Éviter les aliments qui fermentent dans l'estomac, pouvant ainsi provoquer des ballonnements, comme les féculents, le choux, le lait ainsi que les boissons alcoolisées. Ne pas manger trop de crudités et de fruits.
Enfin, privilégier les protéines : un régime à base de protéines et de laitages accompagné d'une diminution des sucres et des graisses, permet d'améliorer les ballonnements.

Quand consulter un médecin ?

Les ballonnements sont le plus souvent des manifestations bénignes et transitoires. Consultez un médecin si les ballonnements se prolongent plusieurs semaines, s'ils s'accompagnent d'autres manifestations comme un diarrhée ou constipation, des douleurs abdominales, des vomissements, des crachats sanguins, un amaigrissement, une altération de l'état général.
Les ballonnements peuvent parfois révéler des pathologies plus sévères s'ils s'accompagnent de perte de poids, de diarrhées, de douleurs abdominales, survenant en particulier après le repas ainsi que la présence d'une une masse abdominale. Une absence totale de gaz et de selles accompagnées de violentes douleurs abdominales nécessitant une consultation urgente.

Traitement

Des médicaments comme le Maalox, protégeant contre l'agression acide et agissant sur l'accumulation des gaz sont conseillés. En l'absence d'autres manifestations et de facteurs de gravité, la prise de charbon et d'argile permettent d'absorber les gaz. phytothérapie, homéopathie, aromathérapie peuvent être parfois conseillés. Prendre systématiquement l'avis de son médecin.

Remède naturel

L'artichaut

L'artichaut est utilisé en phytothérapie pour son effet diurétique. Il facilite l'excrétion urinaire et l'évacuation de la bile et a une action protectrice sur les cellules du foie et sur la diminution du taux sanguin de « mauvais » cholestérol. L'Agence européenne des médicaments (EMA) reconnaît l'usage traditionnel de l'artichaut dans le traitement symptomatique de différents troubles digestifs : digestion difficile, ballonnements, flatulence.

Pissenlit

La phytothérapie recommande l'utilisation du pissenlit pour son action diurétique et pour soulager les troubles digestifs mineurs tels que la constipation et les ballonnements. Son usage est reconnu par l'Agence Européenne du Médicament, l'OMS et l'ESCOP.

Gentiane

On utilise traditionnellement la gentiane pour stimuler l'appétit, mais aussi pour soulager les maux d'estomac et aider les digestions difficiles. En stimulant la sécrétion salivaire et gastrique, la prise de gentiane accélère l'évacuation gastrique.

Mélisse

En usage interne, la mélisse est reconnue traditionnellement pour soulager l'agitation nerveuse, améliorer les troubles du sommeil, apaiser les spasmes gastro-intestinaux et les troubles digestifs mineurs tels que ballonnements, flatulences et éructations. Elle est caractérisée par son odeur de citronnelle.

Sauge

Selon l'Agence européenne des médicaments, la sauge est reconnue pour son usage traditionnel dans le traitement des troubles digestifs légers (dyspepsie), des brûlures d'estomac et des ballonnements. Les parties utilisées de la sauge sont les feuilles et les sommités fleuries. En savoir plus sur la sauge.

En savoir plus


A voir également :

Publi-information
Ce document intitulé « Ballonnements - Gaz intestinaux - Que faire ? » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.