Les bienfaits de la musique

Juillet 2017

"Traversée directement par les désirs et les pulsions, la musique n'a jamais eu d'autre sujet que le corps"
J. Attali

La musique, mille et une vertu


Dès la naissance, le bébé reconnaît les morceaux de musiques préférés par ses parents, écoutés pendant la période de gestation. In utéro, la musique le déstresse et éveille également l'ensemble de ses fonctions cérébrales et physiques.

La musique lui permet de ressentir des émotions et une sensation de sécurité, sentiments qu'il retrouvera une fois sortit du ventre de la maman. La musique classique aide l'enfant à se concentrer, à developper la faculté d'écouter, stimuler la créativité et à mieux appréhender le monde qui l'entoure.

Le soir, lors du coucher, il est recommandé de lui faire écouter, une musique qu'il a dèja entendu ou une musique classique ou encore une berçeuse, car de toutes les voix, de toutes les vibrations musicales, sa préférée et celle de la maman.

Un cerveau mélomane


La créativité musicale est l'une des fonctions essentielles du cerveau. Au centre de neurobiologie de Californie, une étude a été mené par un physicien et psychologue aupres d'un groupe d'une cinquantaine d'enfant, répartit en trois groupe pendant huit mois.
  • Le premier groupe: cours particuliers de chant et piano.
  • Le deuxième groupe: cours informatiques.
  • Le troisième groupe: aucun cours.


Les enfants à l'issu des cours ont eu à passer des tests ludiques de reconnaissances spatiales. Le premier groupe a eu un résultat supérieur de 31% sur celui des deux autres groupes. La manière dont est structuré le cerveau peut correspondre aux goûts musicaux. Un cerveau logique et analytique aura une prédilection pour la musique dite intellectuelle. Un cerveau intuitif ou émotionnel penchera plus pour des musiques dites romantiques.

L'impact de la musique sur les douleurs


Une étude a montré que des patients souffrant de douleurs chroniques, se voyait atténuer celles-ci en écoutant de la musique à raison d'une heure par jour. L'atténuation pouvait être de l'ordre de 21%.

Les états dépressifs associés aux douleurs ont aussi eu une régression de l'ordre de 25%

Pour les besoin de l'étude il a été demandé à un tiers, d'un groupe d'une soixantaine de personnes, souffrant d'arthrose, de polyarthrite rhumatoïde ou de problème de la colonne vertébrale de façon chronique, d'écouter leurs musiques favorites à l'aide d'écouteur. Le second tiers, a eu à choisir parmi des morceaux de musiques de relaxation. Le derniers tiers, n'avait pas de musique.

Selon l'auteur de cette étude, entre le premier et second tiers, peu de différences ont été relevées, la régression de la douleur était quasi-identique. Ce qui ne fût pas le cas avec le troisième tiers.

Ces résultats, sont forts encourageant, compte tenu de la difficulté à traiter de façon médicamenteuse, ces douleurs chroniques.

D'autres études effectuées dans le passé avaient dèja démontré les vertus de la musique sur l'anxiété, l'angoisse, et la douleur postchirurgicale.
  • La musique accentue aussi la qualité du sommeil.

Sources

A voir également


Publi-information
Publié par soraya80.
Ce document intitulé « Les bienfaits de la musique » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.