Hydrocution - Causes, symptômes, que faire ?

Février 2017

L'hydrocution est un accident relativement fréquent qui survient principalement au cours de l'été après une exposition solaire prolongée. Elle est en effet provoquée par la différence de température de l'eau et celle de la peau. Au contact de l'eau, le plus souvent assez fraîche, entre 18 et 19 degrés, les vaisseaux, dilatés par l'exposition solaire prolongée et la chaleur, subissent une constriction brutale entraînant une syncope.


Définition

L'hydrocution est une syncope, autrement dit une perte de connaissance, plus ou moins brutale, et un arrêt réflexe de la respiration dans les secondes ou minutes qui suivent l'entrée dans l'eau. En général, l'eau ne rentre pas dans les poumons. La différence de température entre le corps trop chaud et une eau trop froide est responsable de l'hydrocution.

Causes

Hors l'exposition prolongée au soleil, les éléments en cause dans la survenue d'une hydrocution sont : un exercice physique important juste avant l'entrée dans l'eau ; l'ingestion d'alcool ; un repas copieux ; un plongeon provoquant une entrée trop rapide dans l'eau.

Toutes les circonstances qui accentuent ce "différentiel thermique" constituent donc des conditions propices à l'hydrocution :
  • Bain de soleil prolongé avant une immersion brutale, type plongeon.
  • Eau de baignade ou douche très froides.
  • Effort sportif intense avant de se baigner (course à pied, beach-volley…).
  • Repas trop arrosé ou trop important (qui va dilater les vaisseaux ou élever la température interne).
  • Allergie connue au froid ou à l'eau de mer.

Choc thermique

Le choc thermique provoqué par l'hydrocution peut entraîner un malaise avec une perte de connaissance, et dans un second temps une noyade. Les enfants et les personnes âgées et fragiles sont les plus exposées aux hydrocutions.

Symptômes précurseurs

Il est important de pouvoir repérer certains signes, apparemment anodins, pouvant précéder l'hydrocution. Il s'agit de maux de tête, crampes, démangeaisons, frissons, fatigue intense et anormale, sensation de chaleur sur les cuisses et le ventre, vertiges, douleurs abdominales, bourdonnements d'oreilles, tremblements...
Devant l'apparition de l'un de ces signes, sortez de l'eau rapidement.

Que faire ?

Si vous voyez quelqu'un être victime d'une hydrocution, sortez la personne de l'eau, allongez-la, et appelez les secours.

En cas d'arrêt cardiaque et respiratoire, pratiquez un massage cardiaque et un bouche-à-bouche. En effet, il reste possible de réanimer une victime dans les minutes qui suivent l'arrêt respiratoire, dans la mesure où les poumons sont indemnes d'eau (hydrocuté "blanc"). S'il ne s'agit que d'un malaise sans perte de connaissance, il faut réchauffer la victime, la placer en position latérale de sécurité et appeler les secours (15 ou 18).

Prévention

Pour éviter l'hydrocution, entrez progressivement dans l'eau, en particulier quand elle est froide et que vous vous êtes exposé pendant un temps assez long au soleil. Buvez de l'eau régulièrement pendant l'exposition solaire. Évitez de vous baigner dans les deux heures qui suivent la consommation d'alcool ou d'un repas copieux, et juste après un effort intense.
  • Respectez un délai de 3 heures après un repas copieux.
  • Ne vous exposez pas longtemps au soleil avant d'entrer dans l'eau, surtout lorsqu'elle est inférieure à 18°C (20°C chez l'enfant).
  • Ne dépassez pas 15 minutes de baignade lors des premiers bains.
  • Et surtout, entrez toujours progressivement dans l'eau. Mouillez-vous prudemment le cou et le visage, des zones très sensibles à la température de l'eau.

Vidéo

Les précisions de la journaliste santé Fabienne Rigal :

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde. Dernière mise à jour le 8 novembre 2016 à 13:12 par Jeff.
Ce document intitulé « Hydrocution - Causes, symptômes, que faire ? » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.