Hormones de grossesse

Janvier 2017


HCG (Gonade Chorionique Humaine)

La HCG est la plus connue des hormones jouant sur la grossesse et celle qui est dosée dans le sang ou les urines lors de la suspicion d'une grossesse. Elle permet donc de confirmer et dater une grossesse.

Elle est secrétée peu de temps après la fécondation et son taux augmente de façon considérable (donc fiable) après deux semaines. Soit approximativement avec la date présumée des prochaines règles. Cette augmentation va durer jusqu'à trois mois et redescendre peu à peu.

Son rôle est de maintenir le corps jaune actif dans l'ovaire afin qu'il produise de la progestérone et des œstrogènes en attendant que le placenta prenne le relais (fin du premier trimestre).

Les nausées apparaissent en même temps que cette hormone, donc en règles générales, on les retrouve avec le retard de règles et l'augmentation de l'hormone HCG. Elles disparaissent en même temps que cette hormone vers la fin du 3ème trimestre lorsque le taux redescend peu à peu.

Progestérone et Oestrogène

Progestérone et oestrogènes sont sécrétées par le corps jaune dans les ovaires, puis le placenta va prendre le relais. Elles ont un rôle plus qu'important puisqu'elles permettent l'implantation de l'embryon. Mais pas que cela, elle permettent aussi aux tissus de l'utérus de se modifier afin de pouvoir s'agrandir pour faire place au fœtus. Elle facilite aussi le transport du sang, le volume du sang qui va jusqu'à tripler pendant une grossesse, facilitant ainsi l'accès de l'oxygène au bébé. Elles assurent aussi le développement des glandes au niveau des seins pour préparer à l'allaitement.

Ces deux hormones sont donc précurseur de beaucoup de changements, augmentation du volume des seins (plus ou moins douloureuse avec possible apparition de vergeture). La digestion peut être difficile. La fatigue s'installe, sensation de jambes lourdes, rétention d'eau, masque de grossesse, pilosité augmentée, hémorroïdes..... En général, c'est la Progestérone qui en est responsable.

Baisse du taux d'hormones de grossesse

Les hormones de grossesse sont libérées dès le moment de la fécondation. Le taux d'hormones de HDG, qui permet la nidation, est au plus haut au cours du 3ème mois. La femme enceinte voit ensuite son taux de HDG baisser de façon régulière. La femme enceinte libère aussi de la progestérone qui permet à l'utérus de se détendre. Le taux de progestérone chute radicalement au moment du début des contractions. Les hormones de grossesse disparaissent après l'accouchement ou une fausse couche.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :

Ocytocine

Cette hormone serait prédicateur des comportements d'attachement entre la mère et l'enfant (Étude publiée dans SCIENCE PSYCOLOGICAL). Son taux augmente au fils des heures le jour J. Elle a aussi un rôle dans le déclenchement des contractions. Lorsqu'il faut déclencher un accouchement ou renforcer les contractions à la maternité. Elle joue aussi un rôle dans la montée lacteuse.

Prolactine

Elle permet de déclencher la production de lait après l'accouchement. Après chaque tétée, grâce à la succion du bébé, elle est stimulée et produite, le lait est donc à son tour produit.

Mais cette action ne peut être provoquée qu'avec la conjugaison des autres hormones. Elle est produite au niveau de l'hypophyse dans le cerveau. Simultanément, l'hypophyse va produire l'ocytocine provocant les contractions.


Sources : magazine Neuf mois, Maman, Parent, Guide pratique de la femme enceinte Marie-Claude Delahaye, Devenir père René Frydman et Christine Schilte, Futur papa Fabrice Florent.
Biochimie des communications cellulaires Hormones, neuromédiateurs, cytokines, facteurs de croissance COMBARNOUS Yves, Biochimie et Biologie moléculaire Werner Müller-Es.

A voir également


Publi-information
Publié par dessenanou. Dernière mise à jour le 8 septembre 2016 à 16:58 par Jeff.
Ce document intitulé « Hormones de grossesse » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.