La plongée et l'asthme - Contre-indication formelle?

Septembre 2017


La plongée sous marine avec bouteilles a longtemps été considérée comme un sport formellementcontre-indiqué dans l'asthme. Selon la Fédération française d'études et de sports sous marins, la FFESSM, la plongée sous marine avec bouteilles peut être pratiquée sous certaines conditions et après avis d'un pneumologue.

Retentissement sur les bronches


L'inhalation d'air froid et sec associé à l'hyperventilation lors de la descente peut provoquer une crise d'asthme. D'autre part, il est impossible d'inhaler un médicament au fond de l'eau.

Contre-indications


Longtemps contre-indiquée formellement à tous les asthmatiques, il semble désormais que la plongée sous marine avec bouteilles puisse être possible dans certains cas d'asthme intermittent léger, après accord d'un pneumologue.

Critères devant être pris en compte


Plusieurs critères rentrent en compte parmi lesquels, l'ancienneté et la gravité de l'asthme, le nombre de crises quotidiennes, hebdomadaires ou mensuelles ainsi que les résultats des EFR et de la radio thoracique.


Contre-indications relatives à la plongée sous marine avec bouteilles : Asthme intermittent ou persistants léger.

L'asthme intermittent - palier 1


Pour les personnes présentant un asthme intermittent de palier 1, la plongée pourrait être possible, après l'avis d'un pneumologue.

Ils sont caractérisés par des symptômes intermittents survenant moins d'une 1 fois par semaine. : les crises disparaissent pendant plusieurs semaines, des symptômes d'asthme nocturne moins de 2 fois par mois. Les exacerbations sont brèves, de quelques heures à quelques jours. Absence de symptôme et fonction respiratoire normale entre les crises.

Asthme persistant léger: palier 2


Pour les personnes présentant un asthme intermittent de palier 2, la plongée pourrait être possible mais l'avis du pneumologue reste primordial. Ils sont caractérisés par des symptômes survenant plus d'une fois par semaine mais moins d'une fois par jour. Manifestations respiratoires nocturnes plus de 2 fois par mois.

Contre-indications formelles

Asthme persistant modéré - Palier 3

  • Symptômes quotidiens.
  • Crises retentissant sur l'activité et le sommeil.
  • Symptômes respiratoires nocturnes survenant plus d'une fois par semaine.
  • Utilisation quotidienne de bronchodilatateurs d'action rapide.

Asthme sévère: palier 4

  • Manifestations permanentes.
  • Crises d'asthme fréquentes.
  • Manifestations nocturnes fréquentes.
  • Activités physiques limitées par les symptômes.

Antécédent de crise sévère



Asthme d'effort et asthme au froid



Asthme nécessitant un traitement de fond


L'avis d'un pneumologue reste toujours nécessaire


L'avis d'un pneumologue reste toujours nécessaire : la réalisation d'une EFR permet de s'assurer que le patient peut pratiquer la plongée sous marine.

Pour en savoir plus

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « La plongée et l'asthme - Contre-indication formelle? » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.