Droit de cuissage - Définition

Mai 2017


Définition


Le droit de cuissage traduit l'abus exercé sur une employée par un supérieur hiérarchique désireux d'obtenir des faveurs sexuelles. Le droit de cuissage est punissable, et juridiquement considéré comme un délit grave. La littérature moyenâgeuse retrace de nombreux cas de droit de cuissage ou droit de jambage, considéré alors comme une coutume, un seigneur s'octroyant le droit de déflorer la jeune épouse d'un serf au cours de la nuit de noces. Pourtant, les nombreuses archives publiques font état de condamnations, l'abus de position d'autorité étant déjà punissable aux siècles derniers.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Droit de cuissage - Définition » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.