Tension artérielle élevée, basse ou normale

Août 2016

En 2015, 15 millions de français présentent une hypertension artérielle en France. 20% d'entre eux ne sont toujours pas traités, et 1 personnes sur deux parmi ceux qui sont traités n'atteignent pas l'objectif de 140/90 mmHg. Pourtant, l'hypertension artérielle représente le premier facteur de risque de l'accident vasculaire.


L'hypertension se définit comme une pression artérielle augmentée de manière chronique. La grande majorité des personnes présentant une hypertension artérielle ignorent qu'elles en sont atteintes car l'hypertension artérielle évolue sournoisement au fil des années. L'hypertension artérielle est la maladie cardiovasculaire la plus fréquente et en représente le facteur de risque le plus important. Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de mortalité en France. L'idée de surveiller sa tension artérielle est encore insuffisamment ancrée dans l'esprit de millions de personnes.

Pression artérielle

La pression artérielle, parfois appelée à tort "tension nerveuse", correspond à la pression exercée par le sang, pompé par le cœur contre les parois des artères. La pression artérielle représente la force qui permet de faire circuler le sang à travers tous les organes. En cas d'hypertension artérielle, lorsque la tension est trop élevée, le cœur doit alors fournir plus d'efforts. L'hypertension artérielle signifie que les chiffres de pression artérielle sont anormalement élevés. La pression artérielle se décompose en 2 valeurs, la pression artérielle systolique, la maximale et pression artérielle diastolique, la minimale. La pression artérielle s'exprime donc par deux chiffres. Les valeurs de pression artérielle, plus communément appelée tension artérielle, sont indiquées en cm de mercure (Hg).
  • La pression artérielle est normale quand elle est inférieure à 14/9 ou 140/90 mmHg,
  • La pression artérielle systolique ne doit pas être supérieure au chiffre 15.
  • La pression artérielle diastolique ne doit pas être supérieure au chiffre 9.
  • L'hypertension artérielle est définie par une valeur supérieure à 14/9.


Un patient est considéré comme hypertendu si, au cours de trois visites dans un intervalle de 3 - 6 mois, une mesure de la tension artérielle effectuée à 2 reprises donne des résultats supérieurs ou égaux à 140 mmHg pour la Pression systolique et/ou des résultats supérieurs ou égaux à 90 mmHg pour la Pression diastolique.

Notre vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :

Tension artérielle systolique

La pression artérielle systolique, la plus haute, correspond à la valeur de la pression artérielle au cours de la systole cardiaque, moment de la contraction ventriculaire. C'est la pression présente dans les vaisseaux à l'instant où le cœur se contracte. La pression systolique correspond au chiffre le plus haut : par exemple, pour une tension artérielle de 13/8, il s'agit du chiffre 13.

Tension artérielle diastolique

La pression artérielle diastolique correspond à la valeur de la pression artérielle au moment de la diastole cardiaque survenant au cours de la relaxation ventriculaire. Cette pression survient dans les artères entre 2 contractions cardiaques pendant cette phase de relâchement et de remplissage du cœur. La pression diastolique correspond au chiffre le plus bas. Par exemple, pour une tension artérielle de 13/8, il s'agit du chiffre 8.

Tension artérielle normale

La pression artérielle est dite normale lorsqu'elle est inférieure à 14/9 ou 140/90 mmHg.

Tension artérielle basse

Une tension artérielle trop basse, c'est-à-dire correspondant à une baisse de la tension artérielle en dessous 90 mm Hg pour le maxima, est appelée hypotension.

Tension artérielle élevée

La pression artérielle systolique ne doit pas dépasser une valeur de 15. La pression artérielle diastolique ne doit pas dépasser une valeur de 9. Le terme d'hypertension artérielle correspond à une valeur de tension artérielle supérieure à 14/9.

Homme

La tension artérielle est en moyenne plus élevée chez l'homme que chez la femme jusqu'à la période de la ménopause.

Femme

Elle devient plus élevée chez la femme que chez l'homme après la ménopause La tension artérielle augmente avec l'âge, en fonction de l'élasticité des artères. 70% des hypertendus ont plus de 60 ans. Moins de 2% personnes de moins de 20 ans sont hypertendus.

Causes

La tension artérielle augmente dans les situations de stress puis rediminue lorsque le calme revient. En début de grossesse, la tension artérielle diminue pour retrouver des chiffres normaux en fin de grossesse. La tension artérielle diminue pendant les phases de repos. Le bruit peut augmenter la pression artérielle.

La consommation de réglisse ou de boissons en contenant peut augmenter la pression artérielle. Le surpoids et l'obésité peuvent augmenter la tension artérielle. Des apports alimentaires trop riches en chlorure de sodium, plus communément appelé « le sel » peuvent augmenter les chiffres de la tension. L'activité physique ou le sport: le cœur augmente son débit lors d'un effort provoquant une élévation de la tension artérielle. La tension artérielle diminue pendant le sommeil.

L'effet blouse blanche correspond à l'élévation de la tension artérielle provoquée par le stress d'une consultation médicale et de la vision d'une blouse blanche.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.


A voir également :

Publi-information
Publi-information
Ce document intitulé « Tension artérielle élevée, basse ou normale » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.