Coup de soleil - Que faire ?

Août 2016

Le coup de soleil correspond à une brûlure de la peau provoquée par une exposition aux rayons UVA et UVB.


Erythème solaire

A la mer ou à la montagne, le soleil fait, c'est bon pour le moral. Pas question pour autant de sacrifier la protection de la peau face aux UV. Vous risqueriez au mieux un coup de soleil au pire de sérieuses brûlures. Bien préparer au soleil s'avère nécessaire si vous voulez profiter de ses bienfaits en passant au travers des coups de soleils (érythèmes solaires).

Symptômes

Le coup de soleil déclenche une rougeur de la peau accompagnée d'une sensation de chaleur et de douleur. Dans les cas plus avancés, des cloques (appelées phlyctènes) peuvent apparaître. Il ne faut pas tenter de les percer. A un stade encore plus grave, maux de tête et fièvre peuvent survenir. Dans ces derniers cas, demandez conseil à un pharmacien ou un médecin. Les symptômes peuvent s'accentuer dans les 2 jours qui suivent le coup de soleil, mais ils s'estompent au bout de quelques jours.

Durée des douleurs

L'intensité du coup de soleil varie en fonction de la durée et de l'intensité du rayonnement solaire ainsi que du phototype. Le phototype est une catégorisation des types de peau vis-à-vis de leur sensibilité aux rayonnements ultraviolets. Il permet d'évaluer le risque lié à l'exposition solaire et d'estimer l'importance des protections nécessaires. Les personnes à peau claire encourent davantage de risques de coup de soleil mais aussi de cancer cutané du fait de l'exposition au soleil.

Vidéo

Les précisions de la journaliste santé Fabienne Rigal :

Soulager le coup de soleil

Pour soulager les symptômes, vous pouvez appliquer une pommade sédative. Il est primordial de ne pas s'exposer à nouveau au soleil avant la disparition des douleurs et des rougeurs. Si les symptômes sont très importants ou si le coup de soleil couvre une grande surface du corps, demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin. Pensez en tout cas à bien vous hydrater en buvant beaucoup d'eau.

Conseils

Les coups de soleil augmentent le risque de cancer cutané. Pour les éviter, vous pouvez tout simplement limiter votre exposition : ne vous exposez pas pendant les heures les plus chaudes de la journées (entre midi et 16h), mettez une crème solaire adaptée à votre type de peau et renouvelez son application régulièrement, et si vous êtes très fragiles (ou pour les enfants), ajoutez des vêtements anti-UV.

Prévention

Vous pouvez très simplement commencer par une alimentation riche en betacarotène, protègeant la peau des UV. Deux scientifiques allemands ont prouvé son efficacité dans la protection de la peau contre le soleil.

Protection solaire

La crème solaire doit être utilisée à volonté durant des vacances ensoleillées ! Quelque soit votre type de peau, en cas de fort ensoleillement, votre crème doit au minimum avoir un indice de protection(IP) de 30. Utilisez des crèmes protectrices : Une protection solaire efficace est donc incontournable pour diminuer la pénétration des rayons UV dans la peau et donc les dommages induits sur l'ADN des cellules cutanées. Elle préserve le « capital solaire ».

Vérifiez que la crème solaire protège également contre les UVA car elle concerne en général uniquement les Ultra-violets de type B (UVB),

Enfin choisir une crème solaire résistante à l'eau qui porter la mention "water résistant") si vous vous baignez. Il est conseillé de continuer à se protéger même lorsqu'on est bronzé.

Notez qu'une crème protectrice ouverte l'année précédente n'a plus la même protection. La protection solaire est à renouveler toutes les deux heures. Le soleil est le plus agressif entre 12h et 16h, les expositions solaires prolongées sont donc à éviter en début d'après-midi.


Les autobronzants et les compléments alimentaires n'offrent pas de protection solaire.

Chapeau et lunettes de soleil

N'oubliez pas de prendre des lunettes de soleil conformes aux normes européennes. Portez un chapeau, un t-shirt et des lunettes de soleil car la crème solaire ne suffit pas à elle seule et ne protège pas complètement car elle ne peut pas protéger de la totalité des UV : Depuis juin 2008, la mention « écran total » ou « protection totale » est proscrite sur tous les produits de protection contre le soleil vendus dans l'Union européenne car aucun produit ne peut légitimement affirmer protéger totalement contre le soleil

Cabines à UV

Les « cabines à bronzer » ne faisant l'objet aucun contrôle des doses délivrées sont à fuir ! Le dermatologue examine le capital solaire, c'est-à-dire le taux de rayons ultraviolets, qu'ils soient artificiels ou naturels, que la peau est susceptible de recevoir sans danger. Les dermatologues tentent constamment de convaincre leurs patients d'éviter de se rendre dans des cabines à UV.

Tester son risque solaire

Ce test élaboré par l'INCA et le syndicat français de dermatologie a pour but d'aider à déterminer le risque de chacun face à l'exposition solaire et d'adopter une protection solaire adaptée. Pour faire le test, rendez vous sur le site de l'INCA


--

A voir également :

Publi-information
Publi-information
Ce document intitulé « Coup de soleil - Que faire ? » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.