Crampe du nageur : facteurs favorisants, prévention et traitement

Février 2017


La crampe du nageur est une contracture musculaire douloureuse fréquente qui atteint principalement les membres supérieurs. Généralement bénigne, elle peut néanmoins représenter un risque pour un nageur éloigné du bord de l'eau. Le point sur la prévention prévenir et le traitement.

Qu'est-ce que la crampe du nageur?


La crampe du nageur correspond à une contracture douloureuse et temporaire, survenant dans l'eau pendant un effort intense ou prolongé, sans signe avant-coureur.

Elle affecte notamment les nageurs amateurs, les nageurs de compétition, les plongeurs et les surfeurs.

Localisation de la crampe


La crampe du nageur affecte prioritairement les membres inférieurs (pieds, mollets, cuisses) et plus rarement les membres supérieurs (bras).

Facteurs favorisants

  • Manque d'entraînement,
  • âge,
  • fatigue musculaire consécutive à un effort prolongé,
  • froid,
  • déshydratation,
  • équipement inadapté (ex : dans la pratique de la plongée).

Que faire en cas de crampe dans l'eau ?

  • Ne pas paniquer et ne pas forcer sur le muscle atteint d'une crampe,
  • relâcher le muscle contracté,
  • compenser avec les muscles non contractés pour continuer à nager,
  • si éloigné du rivage : faire la planche ou du surplace et.
  • étirer dans l'eau le ou les muscles concerné(s).

Prévention et traitement de la crampe du nageur

Prévention avant et pendant l'effort

  • S'hydrater régulièrement,
  • manger des aliments riches en potassium (ex : banane).
  • porter une combinaison thermique (ex: lors de la pratique surf, de la plongée),
  • éviter un effort intense sans préparation physique ou entraînement,
  • nager progressivement,
  • observer des temps de récupération après un effort physique,
  • faire des étirements musculaires (ex : entre plusieurs efforts physiques).

Traitement préventif


En cas de crampes récidivantes, un bilan s'avère nécessaire pour écarter des causes métaboliques ou vasculaires.

Selon le cas, le traitement préventif peut reposer sur :
  • la prise de vitamines : C, B1, B2, B6, PP, panthénol.
  • la prescription de différents médicaments : vasodilatateurs, antispasmodiques ou décontracturants.

Sources


Aïe, une crampe (PDF), du docteur Philippe Le Van, médecin du sport à l'Institut national du Sport et de l'Éducation Physique (Insep), document disponible sur le site de la Fédération Française de Natation.

Crédit photo : © lightpoet - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde. Dernière mise à jour le 25 juillet 2013 à 10:02 par p.horde.
Ce document intitulé « Crampe du nageur : facteurs favorisants, prévention et traitement  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.