Cône (biologie) - Définition

Février 2017


Définition


En biologie, les cônes sont de petites cellules très sensibles à la lumière. On dit ainsi que les cônes sont des cellules photosensibles. En moyenne, 6 millions de cônes sont situés dans chaque oeil humain. Ils sont responsables de la vison diurne alors que d'autres cellules de l'oeil, dénommées bâtonnets, prennent en charge la vision nocturne. Les cônes reçoivent la lumière du monde extérieur et traduisent les informations reçues en impulsions électriques qui sont transmises au cerveau. Celui-ci traite les informations reçues et les restitue sous forme d'image. Il existe trois types de cônes, sensibles à des couleurs différentes : rouge, vert et bleu.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 20 janvier 2014 à 17:47 par Jeff.
Ce document intitulé « Cône (biologie) - Définition » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.