Tabac : fumer quelques cigarettes est dangereux

Novembre 2017

Une étude écossaise, publiée en Juin 2013 dans l'American Journal of Epidémiology révèle que la diminution du nombre de cigarettes fumées avait peu d'impact sur les risques liés au tabagisme. D'autre part, ce travail permet de pointer à nouveau le risque lié aux nombres d'années du tabagisme même en faible quantité. Cela permet à tous ceux qui pensent être de « petits fumeurs » en ne fumant que quelques cigarettes par jour, qu'ils prennent un risque important.

Résultats

L'étude écossaise effectuée auprès de 5000 personnes sur une période de quarante ans a montré que la réduction du nombre de cigarettes fumées n'a pas d'impact significatif sur la mortalité.
L'arrêt complet, quant à elle, du tabac a des répercussions directes sur la baisse des décès.

Effets Cardio-vasculaires

Un très faible nombre de cigarettes a des répercussions sur les risques de développer des maladies cardio-vasculaires. Ces risques semblent peu augmenté avec la quantité de cigarettes fumées.

Augmentation de l'intensité

Les fumeurs qui diminuent leur nombre de cigarettes fumées tirent souvent davantage sur leurs cigarettes afin de maintenir leur taux de nicotine, augmentant ainsi la quantité des substances toxiques inhalées.

Diminution: une étape pour arrêter définitivement

Pour de nombreux experts, la diminution du nombre de cigarettes fumées ne devrait être qu'une étape vers l'arrêt du tabac. Le recours aux produits de substitutions permet d'aider les fumeurs qui diminuent leur consommation à stopper définitivement.

Une faible consommation : des risques importants

Les effets du tabac sont davantage liés à la durée d'exposition, c'est-à-dire du nombre d'années de tabagisme qu'au nombre de cigarettes fumées. La mortalité est proportionnelle à la durée du tabagisme. Fumer 1 à 4 cigarettes par jour suffit à multiplier par 3 le risque de survenue d'un infarctus du myocarde suivi d'un décès.

Diminution de 50% du tabagisme

Une diminution de 50% du tabagisme favorise l'arrêt total du tabac. Les personnes ayant diminué ainsi leur consommation de la moitié auront plus de chances d'arrêter définitivement.

Les bénéfices liés à l'arrêt

Les bénéfices liés à l'arrêt total du tabac sont immédiats. Le risque d'infarctus diminue de moitié et le risque d'accident vasculaire cérébral rejoint celui d'un non-fumeur au bout d'un an.

Rejoindre un groupe de soutient en ligne

Rejoindre un groupe de soutien en ligne pourrait aider les fumeurs qui ont du mal à arrêter la cigarette. En savoir plus: http://sante-medecine.commentcamarche.net/news/116495-rejoindre-un-groupe-de-soutien-pour-arreter-de-fumer-durablement

Notre dossier tabac

Tabac : Conseils pratiques
Dossier tabac

Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Tabac : fumer quelques cigarettes est dangereux  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.