Prévention de la transmission croisée par voie respiratoire : Air ou Gouttelettes (SFHH)

Mars 2017

La Société Française d'Hygiène Hospitalière (SFHH) a publié en mars 2013 des recommandations de bonne pratique pour la "prévention de la transmission croisée par voie respiratoire : Air ou Gouttelettes", en milieu hospitalier. Ces recommandations interviennent dans un contexte où les épidémies de grippe, notamment A/H1N1 2009 et le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) d'Asie du sud-est en 2003 « ont fait redécouvrir l'importance des mesures d'hygiène de base ». Le document fournit les éléments nécessaires à la mise en place de mesures d'hygiène pour minimiser le risque de transmission -aéroportée ou gouttelettes- des microorganismes responsables d'infection respiratoire.


Contexte


La Société Française d'Hygiène Hospitalière rappelle dans ses recommandations que la stratégie de prévention de la transmission des infections par voie respiratoire a connu des évolutions significatives ces dernières années en raison :
  • des épisodes successifs d'épidémies virales: SRAS (2003), grippe aviaire A/H5N1 et grippe pandémique A/H1N1 en 2009,
  • de l'émergence possible de nouveaux pathogènes transmissibles (ex : coronavirus),
  • de la recrudescence communautaire de la coqueluche et plus récemment de la rougeole,
  • du fait que la tuberculose reste un problème de santé publique en France.

Recommandations générales pour toute personne qui tousse


La SFHH adresse les recommandations ci-dessous à toute personne (patient, soignant, visiteur) présentant.
des symptômes respiratoires (toux, expectorations, éternuements, etc.) :
  • Couvrir le nez et la bouche avec un mouchoir à usage unique,
  • jeter immédiatement le mouchoir après usage,
  • en l'absence de mouchoir, tousser ou éternuer au niveau du coude (haut de la manche) plutôt que dans les mains,
  • après contact avec des sécrétions respiratoires ou des objets contaminés : réaliser une hygiène des mains,
  • ne pas toucher les muqueuses (yeux, nez, bouche) avec des mains contaminées,
  • porter un masque chirurgical en milieu de soins (ex : visites, consultation).

Recommandations Air


Les recommandations Air de la SFHH sont destinées à prévenir la transmission par voie aérienne d'agents infectieux, par de fines particules (<5µm, droplet nuclei) véhiculées par des flux d'air sur de longues distances et inhalées par l'hôte. Le lieu de contamination serait l'alvéole pulmonaire dans ce cas.

Les mesures d'hygiène recommandées par la SFHH :
  • Port d'un appareil de protection respiratoire (avant l'entrée dans la chambre) pour le personnel et le.

visiteur en contact avec le patient suspect ou atteint de la pathologie à transmission respiratoire Air
  • Le patient concerné doit être en chambre individuelle, porte fermée.
  • Port d'un masque chirurgical pour le patient suspect ou atteint de pathologie à transmission respiratoire Air : dès l'entrée à l'hôpital, aux urgences, en consultation et lorsqu'il sort de sa chambre.

Recommandations Gouttelettes


Elles sont destinées à prévenir la transmission par les sécrétions orotrachéo-bronchiques sous forme de gouttelettes (particules >5µm) qui sédimentent immédiatement après l'émission lors de la respiration, la parole, les éternuements ou la toux.

La SFHH rappelle que pour pouvoir s'implanter, l'agent infectieux doit être mis directement ou indirectement au contact de la muqueuse faciale d'un sujet réceptif (muqueuse nasale, buccale, conjonctives).

Les mesures d'hygiène recommandées par la SFHH :
  • Port d'un masque chirurgical (dès l'entrée dans la chambre) pour le personnel et le visiteur en contact avec un patient suspect ou atteint de pathologie à transmission respiratoire Gouttelettes.
  • Port d'un masque chirurgical pour le patient suspect ou atteint de pathologie à transmission respiratoire Gouttelettes (dès l'entrée à l'hôpital, aux urgences, en consultation et lorsqu'il sort de sa chambre).
  • Le patient suspect ou atteint de pathologie à transmission respiratoire Gouttelettes doit être en chambre individuelle ou en secteur géographique dédié.

Recommandations Tuberculose pulmonaire

  • En cas de suspicion de tuberculose pulmonaire : des précautions complémentaires Air doivent être mises en place dès l'entrée du patient dans l'établissement.
  • Devant une suspicion de tuberculose pulmonaire -et examens microscopiques négatifs-, la levée des précautions complémentaires Air est possible sauf si:

- la clinique et l'imagerie thoracique indiquent une tuberculose pulmonaire active,
- le patient est au contact d'un sujet immunodéprimé (essentiellement Vih+),
- il existe un risque de tuberculose multirésistante aux antibiotiques (Rt5).

A noter : une forte suspicion clinique (toux+++, expectoration, traitement mis en route) justifie le maintien des précautions Air comme pour un cas «microscopie positive».

Les autres recommandations de la Société Française d'Hygiène Hospitalière sont les suivantes :
  • Devant une suspicion de tuberculose pulmonaire : attendre d'avoir les résultats négatifs de trois examens microscopiques d'expectoration ou de tubage gastrique avant de réaliser une fibroscopie bronchique.
  • La durée des précautions Air est d'au moins 15 jours à partir de la mise en route du traitement en cas de tuberculose pulmonaire active contagieuse (examen microscopique positif ou conviction clinique).
  • En cas de forte suspicion ou de diagnostic de tuberculose multirésistante aux antibiotiques :

- mettre immédiatement en place les précautions complémentaires Air,
- s'assurer de leur maintien pendant toute la durée de l'hospitalisation.

Recommandations Grippe saisonnière


Selon la SFHH :
  • Devant une suspicion ou un diagnostic de grippe : les précautions complémentaires Gouttelettes doivent être mises en place, quel que soit le statut vaccinal du patient et du soignant vis-à-vis de la grippe.

Source


"Prévention de la transmission croisée par voie respiratoire : Air ou Gouttelettes" (PDF), recommandation pour la pratique clinique (mars 2013), Société Française d'Hygiène Hospitalière.

A voir également


Publi-information
Publié par sante-medecine.
Ce document intitulé « Prévention de la transmission croisée par voie respiratoire : Air ou Gouttelettes (SFHH) » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.