Allergies professionnelles : bien choisir son métier

Août 2017

L'apparition de manifestations allergiques comme l'urticaire,l'eczéma, la conjonctivite, la rhinite ou l'asthme quelques semaines, mois ou années après le début d'une activité professionnelle peut déboucher sur la nécessité d'interrompre définitivement la profession. Ces situations peuvent entraîner de grandes déceptions, voire parfois même une véritable dépression. D'autre part, il faut ensuite envisager un reclassement professionnel, situation toujours difficile pour un jeune adulte passionné par son métier. Rappelons également que 10% des asthmes de l'adulte sont d'origine professionnelle.


Certains métiers représentent plus de risques pour les personnes allergiques. Le point sur les professions où un dépistage allergologique est conseillé.

De nombreuses substances allergisantes

Plus de 300 allergènes sont rencontrès dans l'univers professionnel. Citons les métaux comme le nickel, ou le chrome, des protéines naturelles alimentaires ou animales, ou des composés chimiques comme par exemple les ammoniums quaternaires ou le formol. La farine, les aliments, le bois, le ciment, les désinfectants, les colorants ou les cosmétiques peuvent également représenter des allergènes professionnels.

De nombreux métiers concernés

De nombreux métiers sont concernés comme par exemple celui de la coiffure, du bâtiment, de la boulangerie, de l'industrie du nettoyage ou de la santé, de l'agroalimentaire ou du bâtiment.

Métiers de la coiffure

Les colorants, le nickel et le chrome représentent les allergènes les plus fréquemment mis en causes dans les métiers de la coiffure. Les coiffeurs sont au contact quotidiennement de la laque, du henné, de produits de défrisage, de colorants et décolorants capillaires qui peuvent provoquer des manifestations respiratoires lorsqu'ils sont inhalés ou des manifestations cutanées à leur contact sur la peau.
Parmi les divers produits chimiques auxquels ils sont exposés quotidiennement citons l'eau oxygénée, les persulfates alcalins, les teintures végétales au henné, les teintures permanentes, les shampoings colorant, les colorations temporaires, les laques, gels de coiffage et les produits de mise en plis.

Sources : http://www.ac-aix-marseille.fr/pedagogie/upload/docs/application/pdf/2012-03/lallergie_respiratoire_des_coiffeur.pdf

Métiers de l'agroalimentaire et de boulangerie

Les allergènes les plus fréquemment rencontrés dans l'industrie agro alimentaires sont la farine, les œufs et les fumées de cuisson.

Métiers du bois et du bâtiment

Les Allergènes les plus fréquemment en cause dans les métiers du bois et du bâtiment sont certaines colles et peintures comprenant des COV (composés Organiques Volatils), des poussières de bois, chrome du ciment...

Métiers de la santé

Les principaux allergènes rencontres ans l'univers de la santé sont le latex, les désinfectants certains médicaments...

Agriculture

Dans l'univers de l'agriculture, les allergènes sont les moisissures, les pollens. Les pesticides quant à eux sont des facteurs aggravant.

Métiers en contact avec des animaux : Vétérinaires, laborantins, gardiens d'animaux

Les allergènes les plus fréquemment mis en en causes sont les protéines animales, le latex, certains médicaments et les désinfectants.

Notre dossier Allergies

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Allergies professionnelles : bien choisir son métier » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.