Myrrhe - Définition

Mai 2017


Myrrhe


La myrrhe est une gomme-résine, extraite de l'écorce du balsamier ou « arbre à myrrhe », originaire d'Afrique. On l'utilise principalement sous forme de teinture bien qu'on puisse la trouver aussi sous forme d'huile essentielle ou de boulettes. La myrrhe est surtout employée pour soigner divers maux de bouche et de gorge : aphtes, gingivite, angine, etc. Elle peut aussi être appliquée sur la peau pour soigner des plaies, des hémorroïdes, des ulcères... Une surdose peut provoquer des douleurs rénales et une diarrhée. L'utilisation de la myrrhe est déconseillée aux femmes enceintes, en raison de risques d'avortement.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Myrrhe - Définition » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.