Verrue plantaire

Février 2017

Les verrues plantaires sont souvent difficiles à faire disparaître et occasionnent des gênes dans la vie quotidienne et lors de la pratique sportive. Les verrues plantaires sont des lésions cutanées fréquentes et bénignes, liées au virus du papillome humain. Quelles sont leurs caractéristiques ? Comment les traiter ?


Définition

Les verrues sont des lésions bénignes de l'épiderme, qui se manifestent sous la forme d'excroissances rugueuses, logées sur différentes parties du corps.

Causes

Les verrues plantaires sont liées à différents types de virus de la famille du virus du papillome humain (HPV), et sont donc contagieuses. Elles touchent de 7 à 10% de la population et affectent plus particulièrement les enfants et les adolescents.

Types

La verrue plantaire, qui comme son l'indique se forme sur la plante du pied, est de deux types : La myrmécie, liée au type HPV1, la plus fréquente et la verrue superficielle (en « mosaïque »), liée au type HPV2

Symptômes

Verrue myrmécie

La verrue myrmécie est une verrue profonde et unique, ou comprenant seulement quelques unités. Ce type de verrue plantaire est sensible à la pression (douloureuse, notamment durant la marche). Elle se caractérise par la présence d'un anneau dit « kératosique » (épaississement délimité de l'épiderme), dont le centre est piqueté de points noirs.

Verrue superficielle

La verrue superficielle correspond à la formation d'un ensemble de verrues non douloureuses dont l'aspect évoque des durillons. Elle siège soir sur la face plantaire, soit au niveau des orteils.

Diagnostic

Le diagnostic, qui repose sur un simple examen clinique, permet de distinguer la verrue plantaire d'autres affections cutanées d'aspect similaire ou proche, le durillon, le cors, la cicatrice fibreuse, ou le granulome à corps étranger (présence d'un corps étranger dans la couche de l'épiderme).

Traitement

Dans la majorité des cas, les verrues plantaires guérissent spontanément, dans un intervalle allant de quelques mois à deux ans. Mais leur contagiosité, et les douleurs qu'elles entraînent parfois, peuvent justifier un traitement approprié pour pouvoir s'en débarrasser définitivement.

Les traitements décapants des verrues à base d'acides organiques (acide salicylique, acide trichloroacétique, acide formique) sont le traitement de premier choix des verrues plantaires. "Ces préparations vont exfolier la verrue jour après jour et détruire localement les cellules infectées par le virus HPV", informe le Dr Nina Roos*, dermatologue à Paris. "Mieux vaut choisir des solutions fortement dosées en acide pour une verrue située sur le talon, là où la peau est relativement épaisse, moins dosées pour des verrues sur la voûte plantaire, zone de peau plus fine", conseille le Dr Dominique Penso-Assathiany, dermatologue hospitalière et libérale, membre de la Société Française de Dermatologie (SFD). Ces traitements décapants ne sont pas douloureux et les effets secondaires sont rares. Toutefois, l'acide salicylique est déconseillé chez certaines personnes pour lesquelles il existe des contre-indications (enfants de moins de 2 ans, femmes enceintes, diabétiques notamment).

Le désavantage des kératolytiques est que le traitement est parfois long et laborieux. Les préparations à base d'acide salicylique doivent ainsi être appliquées tous les jours pendant plusieurs semaines, voire mois. Une exception : les solutions contenant de l'acide formique fortement concentré, traitement relativement récent qui assèche la verrue de l'intérieur, doivent être appliquées une seule fois par semaine. En moyenne, 5 à 15 applications sont nécessaires pour éliminer la verrue.

Autre traitement courant des verrues plantaires disponible en pharmacie, la cryothérapie ou destruction par le froid. La surface de la peau est gelée de l'extérieur par l'application 20 à 40 secondes d'une éponge ou applicateur en mousse contenant un mélange de diméthyléther, et de propane qui forment ensemble un gaz atteignant une température d'environ -50 degrés. "La cryothérapie vendue en pharmacie est plutôt efficace sur des verrues pas très épaisses", informe le Dr Nina Roos. C'est une technique plus rapide - une seule application peut suffire sur des verrues peu importantes- mais qui a l'inconvénient d'être douloureuse. À éviter chez les enfants !

Si après plusieurs mois de traitement, vous avez toujours votre verrue plantaire, mieux vaut consulter un dermatologue. Celui-ci dispose de différents traitements pour éliminer les verrues plantaires résistantes. "Nous pouvons découper les verrues très épaisses à la lame de bistouri. C'est indolore ! Les traitements locaux sont plus efficaces après", explique le Dr Roos. "La brûlure de la verrue à l'azote liquide est une option quand les traitements précédents ont échoué ou quand une personne veut être débarrassée d'une verrue rapidement", ajoute encore la dermatologue. Mais l'efficacité immédiate n'est pas constante !

Transmission

Certains lieux collectifs sont propices à la transmission du virus comme marcher sur des sols humides des piscines ou prendre des douches publiques ou séjourner des plages et des centres d'activités sportives. La transmission nécessite un porte d'entrée, qui est le plus souvent une légère lésion cutanée au pied (ampoule, coupure).

Prévention

Pour prévenir la transmission du virus, il est recommandé de porter des tongs aux abords des piscines et de couvrir la verrue durant le traitement pour limiter les risques de contagion.

Quand consulter ?

En cas de doute, n'hésitez pas à vous tourner vers votre médecin : une verrue plantaire peut être confondue avec d'autres lésions cutanées plus ou moins sérieuses. Le retrait d'une verrue doit faire l'objet d'une consultation médicale.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :

Pour aller plus loin



Crédit photo : Gordon Lau - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde. Dernière mise à jour le 15 novembre 2016 à 14:25 par Jeff.
Ce document intitulé « Verrue plantaire - Symptômes et traitement  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.