Conjonctivite et blépharo-conjonctivite - Allergies ophtalmiques

Février 2017


Les allergies ophtalmiques peuvent se révéler sous plusieurs formes. Elles concernent principalement les yeux et la conjonctive

Conjonctivite


La Conjonctivite provoque l'apparition de yeux rouges, larmoyants accompagnés de démangeaisons.et de la sensation d'avoir du sable dans les yeux. La lumière et le soleil peuvent également gêner les personnes allergiques. ; le terme de photophobie est alors évoqué.
La conjonctivite allergique accompagne souvent une rhinite allergique, notamment celle provoquée par les pollens, mais elle peut aussi survenir de manière isolée en étant provoquée par une allergie aux acariens, aux animaux, latex...
La conjonctivite allergique peut survenir au printemps : on parle alors de conjonctivite printanière provoquée par une allergie aux pollens, ou au cours de l'année selon l'allergène en cause.

Kérato conjonctivite


Une conjonctivite peut s'aggraver et s'accompagner d'une atteinte de la cornée, le terme de Kérato-conjonctivite est alors évoqué. La kératite correspond à une atteinte de la cornée provoquant une baisse de la vision ainsi des douleurs violentes aggravée à la lumière. La kératite nécessite une consultation ophtalmique rapide car elle peut se compliquer de troubles de la vision.

La kérato-conjonctivite associe une kératite à la conjonctivite. Elle survient essentiellement au cours de la période printanière ou estivale, provoquée par une allergie aux pollens, il s'agit dans ce cas d'une kératoconjonctivite vernale qui touche plus souvent les jeunes garçons et disparaissent spontanément dans 90% des cas à l'adolescence. Cette kérato conjonctivite peut se compliquer par exemple d'ulcère de la cornée ou d'une baisse de l'acuité visuelle. La kérato-conjonctivite peut également s'observer en dehors de la période pollinique.

Blépharo-conjonctivite


La blépharo conjonctivite allergique associe une blépharite d'origine allergique à une conjonctivite allergique. Elle provoque une inflamation de la peau des paupières. La blépharoconjonctivite se complique souvent d'une infection staphylococcique, d'un herpès, ou parfois également d'une cataracte ou de troubles de la vision.

La Conjonctivite Giganto Papillaire


La Conjonctivite Giganto Papillaire, qui n'est pas réellement d'origine allergique, est provoquée principalement par l'irritation de la surface oculaire au contact de lentilles, certains produits ophtalmiques ou de prothèses oculaires.

Diagnostic

L'examen ophtalmique


L'examen de la paupière et de la conjonctive permet de mettre en évidence un oedème, la présence de follicules caractéristiques de l'allergie.

Bilan allergologique


La pratique d'un bilan allergologique comprend des tests cutané, un bilan sanguin avec un dosage des rasts. L'examen cyto-biologique des larmes permet de doser les éosinophiles, les IgE et le ECP.
Un test de provocation conjonctival peut être parfois envisagé. Des patch-tests, concernant le plus souvent des cosmétiques lorsqu'ils sont suspectés, peuvent être pratiqués.

Les traitements


Les traitements des allergies ophtalmiques


Sources :
ABA, Actualités bibliographiques en allergologie, Allergie Oculaire, Données récentes, Dr Jean-Luc Fauquert & Dr Farid Marmouz, 2012
Pathologies allergiques en ophtalmo : http://allergo.lyon.inserm.fr/affiches/OPH_Allergo_FAUQUIER.pdf

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde. Dernière mise à jour le 13 novembre 2013 à 23:18 par Jeff.
Ce document intitulé « Conjonctivite et blépharo-conjonctivite - Allergies ophtalmiques » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.