Urticaire au froid - Symptômes et traitement

Juillet 2017

L'urticaire au froid est une des causes des urticaires physiques. Il touche les jeunes adultes. Les femmes sont les plus touchées. Il est provoqué par le contact de la peau ou de certaines muqueuses, comme celles de la bouche ou de l'œsophage avec le froid.


Définition

L'urticaire au froid est une pathologie rare qui concerne environ 2 à 3% des cas d'urticaire. L'urticaire au froid est provoquée par le refroidissement de la peau ou des muqueuses au contact de l'air, de l'eau, d'objets froids ou d'aliments glacés.

Causes

Les causes de l'urticaire au froid sont souvent difficiles à trouver. Dans 90% des cas, aucune cause n'est décelée : on évoque alors un urticaire au froid idiopathique. Le traitement préventif associe la protection contre le froid et les médicaments antiallergiques.


L'urticaire au froid est parfois provoquée par une infection, comme par exemple le VIH, l'Hépatite B ou la mononucléose infectieuse. Des examens sérologiques concernantl'Hépatite B et C, la mononucléose infectieuse, l'hépatite et le HIV peuvent être pratiqués.

Certains médicaments comme la pénicilline, les antifungiques, les inhibiteurs du récepteur de l'angiotensine II, les contraceptifs oraux, la griséofuline, peuvent provoquer un urticaire au froid.

Les cryoglobulinémies correspondent à un ensemble de pathologies provoquées par la présence dans le sang d'une protéine anormale, la cryoglobuline ayant la capacité de se condenser dans le sang lorsque la température est inférieure à 37°. La cryoglobulinémie apparaît au cours de certaines maladies comme par exemple des infections, bactériennes, virales ou parasitaires, les lymphomes malins, la leucémie, les maladies auto-immunes.

D'autres protéines anormales comme les agglutines froides, le cryofibrinogène, les anticorps anti-nucléaires peuvent également être à l'origine d'un urticaire au froid.

Quelques cas très rares cas d'urticaires au froid sont d'origine héréditaire. Les manifestations peuvent persister plusieurs jours. Il existe des formes retardées qui apparaissent jusqu'à près de 20 heures après l'exposition au froid.

Notre vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé


Symptômes

L'urticaire survient sur les zones exposées au froid mais les lésions peuvent parfois s'observer sur tout le corps. Des manifestations générales comme des céphalées, des douleurs abdominales, ou une tachycardie surviennent dans 30% des cas. D'autre part, l'apparition d'un choc anaphylactique peut survenir.

Lésions typiques

Les lésions typiques d'urticaire surviennent quelques minutes après le contact avec le froid et disparaissent environ entre 1 à 3 heures.

Lésions de la bouche et de l'œsophage

Les muqueuses de la bouche et de l'œsophage peuvent être atteintes lors de l'ingestion de boissons ou d'aliments froids.

Facteurs déclenchant

La gravité de l'urticaire varie selon les personnes et les conditions d'exposition au froid. Différentes situations peuvent représenter des facteurs déclenchant : Une température extérieure très fraîche, un vent froid, la pluie, séjourner à la montagne, se baigner dans une mer dont la température de l'eau n'est pas élevée ou dans une piscine peu chauffée, marcher pieds nus sur un sol froid, tenir dans ses mains des glaçons ou un objet froid, marcher dans un rayon frais, se trouver dans une pièce très fraîche ou climatisée...

D'autres part, manger des aliments glacé comme des glaces ou de boissons glacées peut provoquer une crise.

Diagnostic

Le diagnostic de l'urticaire au froid fortement évoqué par l'histoire du patient est confirmé par le test au glaçon qui permet également d'évaluer la gravité de cet urticaire.

Ce test s'effectue en plaçant un glaçon enveloppé dans un sac plastique sur l'avant-bras pendant environ 5 à 20 minutes. Le test est considéré comme positif lorsqu'une papule de type urticarienne apparaît dans les 15 minutes après la fin du contact. Les patients présentant une réaction survenant rapidement en moins de 3 minutes présentent un risque important de faire une réaction sévère de type choc anaphylactique.

20% environ des personnes présentant une urticaire au froid ont un test au glaçon négatif.
Des variantes du test au glaçon peuvent alors être pratiquées afin d'effectuer le diagnostic :la durée du test au glaçon peut être prolongée, l'avant-bras peut être immergé dans de l'eau froide ou le test peut être pratiqué en chambre froide.

Ces tests nécessitent une surveillance étroite en raison d'un risque de choc anaphylactique. La présence d'un médecin réanimateur est conseillée lors de la pratique de ce test.

Evolution

Une rémission spontanée est possible après quelques années d'évolution.

Prévention

Connaitre les conseils sur le risque de réactions générales graves notamment en cas d'immersion dans de l'eau froide au cours de baignade est indispensable. L'éviction des boissons et des aliments glacés, des bains de mer ou en piscine peu chauffée et la protection de la peau par des vêtements adaptés. Quand il fait froid, penser aux chaussettes épaisses, aux bottes qui montent le plus haut possible.

Traitement

Il est possible d'envisager sous stricte surveillance médicale la tentative de tolérer le froid en exposant chaque jour une surface de plus en plus importante à des températures de plus en plus basse afin d'obtenir une tolérance totale du corps au froid.

La prise de médicament dépend de l'intensité et de la gravité des manifestations de l'urticaire au froid.

Formes modérées et bénignes

Lorsque les manifestations de l'urticaire au froid sont modérées, un traitement anti-histaminique prit chaque jour ou avant l'exposition est conseillé. La dose conseillé varie selon le résultat obtenu. Il est parfois nécessaire d'envisager des doses plus importantes et d'associer deux anti_histaminiques différents. D'autres médicaments peuvent être proposés lorsque les antihistaminiques n'apportent pas de bénéfices.

Formes sévères

La survenue de manifestations sévères avec par exemple un asthme ou un choc anaphylactique ou lorsque le test au glaçon est devenu positif rapidement en moins de 3 minutes, imposent d'avoir sur soi un stylo d'adrénaline auto injectable.

En savoir plus

  • Urticaire au froid : causes.
  • Urticaire au froid : prévention et traitement.
  • Urticaire au froid : prévention et traitement.
  • Sources JIM, Dr G. DÉMONET, Octobre 2010.
  • Crédit photo : Damato - Fotolia.com.

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Urticaire au froid - Symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.