Circoncision - Définition, indications et complications

Décembre 2016

La circoncision (ou posthectomie) consiste à retirer le tout ou une partie du prépuce. Cet acte permet de découvrir le gland du pénis. La circoncision est souvent pratiquée pour des raisons religieuses, notamment chez les juifs et les musulmans. Elle peut aussi être pratiquée pour des raisons d'ordre esthétique ou hygiénique. Cependant, la circoncision peut être due à une raison d'ordre médical comme le phimosis, un rétrécissement de l'anneau du prépuce empêchant de décalotter la verge.


Définition

La circoncision consiste en l'ablation partielle ou totale du prépuce, le repli mobile de peau qui couvre et protège le gland du pénis. Elle représente l'opération chirurgicale la plus courante dans le monde. La circoncision est pratiquée pour trois motifs essentiels, culturels (croyance religieuse), médicaux (affections du prépuce) et prophylactiques (prévention). Dans certains pays anglo-saxons (ex : Etats-Unis), la circoncision est ainsi encouragée pour des motifs hygiénistes et prophylactiques, même si cette pratique tend à diminuer.

Indications médicales

Phimosis

Le phimosis correspond au rétrécissement de l'orifice du prépuce qui gêne ou empêche la rétraction du prépuce en arrière du gland. Il représente une anomalie congénitale rare (1% des garçons de plus de quinze ans). La circoncision est nécessaire lorsque le phimosis devient symptomatique : en cas de gêne, d'infection ou de douleurs.

Paraphimosis

Il correspond à une situation clinique précise : lorsque le prépuce serré reste coincé derrière la couronne du gland. Cette affection résulte généralement d'un traumatisme (décalottage forcé) et représente une urgence médicale.

Prise en charge médicale nécessaire

L'ablation du prépuce n'est pas anodine : elle peut entraîner des séquelles irréversibles lorsqu'elle est pratiquée dans des conditions précaires sans asepsie avec des instruments non appropriés. Une prise en charge médicale est donc indispensable.

L'intervention: déroulement

Le geste chirurgical est réalisé en ambulatoire chez l'enfant (anesthésie générale et locale) et l'adulte (anesthésie locale). L'opération dure entre 15 et 30 minutes.

Suivi post-opératoire

Un traitement antalgique est prescrit en cas de douleur dans les jours qui suivent l'intervention. Il est nécessaire d'attendre 3 semaines à un mois avant la reprise d'une activité sexuelle.

Complications

Les douleurs au niveau du gland sont les complications les plus fréquentes. Plus rarement peuvent apparaitre un hématome au niveau de la cicatrice, une infection de la cicatrice et à plus long terme un" diminution de la sensibilité du gland lors des rapports sexuels.

Prévention du VIH

La circoncision est utilisée comme méthode de prévention de la transmission du virus de l'immunodéficience humaine en en Afrique : plusieurs études ont en effet révélé que les hommes circoncis avaient deux à trois fois moins de risques que les autres d'être infectés par le VIH. La kératinisation des tissus internes résultant de l'ablation du prépuce permettrait de réduire la capacité du VIH de franchir la barrière cutanée du pénis (OMS).

Crédit photo : timsaxonphoto

A voir également :

Publi-information
Ce document intitulé « Circoncision - Définition, indications et complications » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.