Syndrome d'alcoolisation foetale (SAF)

Mai 2017

Une consommation quotidienne d'alcool, même en très faible quantité, pendant la grossesse peut entrainer des complications durant la grossesse et chez le bébé.


Lorsqu'une femme enceinte consomme un verre d'alcool, on constate autant d'alcool dans son sang que dans celui du bébé, mais plus encore en proportion dans celui de son bébé, sachant le poids du fœtus et compte tenu du fait que son foie et son rein ne sont pas encore capables d'éliminer l'alcool. Les risques pour le fœtus sont d'autant plus importants que la consommation d'alcool intervient tôt dans la grossesse. Les effets de l'alcool sur le fœtus sont particulièrement néfastes sur son système nerveux central.

Au cours de la grossesse


Chez l'enfant

  • Troubles psychiques ou du comportement de l'enfant :
    • D'apprentissage.
    • De la mémorisation.
    • De l'attention....


Le syndrome d'alcoolisation foetale est la principale cause non génétique de handicap mental chez l'enfant.

Symptômes

Le syndrome d'alcoolisation foetale (SAF) représente le degré d'atteinte le plus grave de l'exposition prénatale à l'alcool. Ses symptômes sont :
  • anomalies de la face du bébé.
  • retards de croissance.
  • malformations au niveau de la boite crânienne et de l'encéphale ainsi que des troubles nerveux.
  • anomalies du système nerveux central pouvant se manifester par des déficits intellectuels, un retard du développement et des troubles de l'apprentissage, une hyperactivité, des troubles de l'attention ou de la mémoire, une incapacité à maîtriser sa colère, des difficultés à solutionner des problèmes.

Conséquences de 45 verres d'alcool par mois

Le syndrome d'alcoolisation foetale représente "le plus sévère effet sur l'enfant de la consommation d'alcool par la mère durant la grossesse". Il correspond notamment à un syndrome dysmorphique facial compliqué à mettre en évidence. La forme néonatale de ce syndrome est la conséquence de la consommation de plus de 6 verres par jour durant la grossesse ou de 45 verres par mois.

Recommandations actuelles

La recommandation est de ne consommer aucun verre d'alcool durant la grossesse. La tolérance zéro est recommandée pour les femmes enceintes. L'académie de Médecine recommande un sevrage total pendant la grossesse et avant même la conception.

Troubles causés par l'alcoolisation foetale (HAS)

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Syndrome d'alcoolisation foetale (SAF) » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.