Tumeur du cervelet

Décembre 2017

Les tumeurs intracrâniennes peuvent être classées suivant leur aspect bénin ou malin, leur type histologique, c'est-à-dire en fonction de la nature des cellules qui y prolifèrent, mais également de leur localisation. Chez l'adulte, la majorité des tumeurs sont situées au-dessus de la tente du cervelet, partie d'une méninge qui sépare le cerveau au-dessus, du cervelet en dessous. Les tumeurs infratentorielles, présentent en dessous de cette tente, concernent plus souvent les tumeurs de l'enfant, qui se localisent donc principalement au niveau du cervelet. Le cervelet présente, comme principaux rôles, des fonctions motrices, et permet aussi la coordination des mouvements et l'équilibre. Ceci expliquera les symptômes évocateurs en cas de tumeur de cette zone. Chez l'enfant, une tumeur est souvent en cause : l'astrocytome pilocytique, tumeur bénigne. Chez l'adulte, il peut s'agir d'une tumeur bénigne de type méningiome ou gliome, ou maligne comme un glioblastome ou une métastase, masse tumorale provenant de la migration de cellules issues d'un autre cancer.


Symptômes

Les symptômes d'une tumeur du cervelet sont d'apparition progressive au fur et à mesure qu'elle se développe, et ne permettent pas de prédire la nature bénigne ou maligne de celle-ci. On distinguera deux types de symptômes en rapport avec une tumeur du cervelet :
Des symptômes en rapport avec l'atteinte du cervelet , regroupés sous le vocable de syndrome cérébelleux comme une incoordination des mouvements, des troubles de la marche, des troubles de l'équilibre, des tremblements et des vertiges.
Des symptômes en rapport avec une hypertension intracrânienne, due à l'augmentation de la pression secondaire à la masse développée par la tumeur, ou à l'accumulation de liquide céphalo-rachidien qui ne peut plus s'évacuer normalement. Peuvent ainsi s'observer des maux de tête augmentés lors d' efforts, classiquement plus violents le matin, des nausées voire vomissements, décrits comme rapides, en jets, des troubles de la vision, à type de vision double ou flou visuel. .
Ces symptômes sont inconstants et peuvent ne pas être tous présents, en fonction de la rapidité d'installation de la tumeur.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.



Diagnostic

Le diagnostic de la tumeur du cervelet est suspecté devant les signes cliniques. Une IRM permettra de mettre en évidence la lésion et d'évoquer, selon les caractéristiques trouvées sur l'imagerie, la nature de celle-ci. Du fait de la localisation profonde du cervelet et de la difficulté d'accès, les biopsies sont parfois difficiles, et une ablation chirurgicale peut être décidée d'emblée : ce sera l'analyse de la tumeur qui permettra alors de faire le diagnostic. En cas de cancer, un bilan d'extension sera alors réalisé, c'est-à-dire la recherche par des examens complémentaires d'autres localisations de cancer.

Traitement

Le traitement du cancer du cervelet consiste généralement à ôter la tumeur en effectuant une intervention chirurgicale. L'opération est réalisée par un neurochirurgien spécialisé dans ce type d'interventions. Le scanner permet d'orienter le geste chirurgical. En fonction du type de cellules concernées et du caractère bénin ou malin du cancer, on procédera ou non à une radiothérapie et à une chimiothérapie complémentaire.

Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Tumeur du cervelet » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.